Belle année 2017 (Revue Eglise dans l'Aube de janvier 2017) | Diocèse de Troyes

Belle année 2017 (Revue Eglise dans l'Aube de janvier 2017)

Nous marchons de plus en plus à l’émotion. C’est ce qui nous touche qui est vrai pour nous. Nous nous rappelons sûrement encore la photo du petit Aylan mort sur une plage. Cette photo, dans ce qu’elle avait de dramatique, a fait beaucoup pour faire prendre conscience dans l’opinion du drame de la migration.

L’inverse est vrai aussi. A force d’être spectateurs du malheur des autres grâce aux médias hypersophistiqués dont nous disposons, certains s’enferment dans une sorte d’indifférence égoïste, ne retenant plus comme réalité digne d’attention que ce qui leur arrive à eux-mêmes. C’est toujours une manière de faire prévaloir l’émotion sur la vérité, ce qui nous touche sur la vraie situation du monde.

La recherche de la vérité

Ce constat étant fait, que faut-il nous souhaiter pour cette année 2017 où plusieurs échéances importantes pour la construction de l’avenir sont au rendez-vous ? Que nous sachions donner toutes ses lettres de noblesse à la recherche de la vérité. Celle-ci est toujours au-delà de nos émotions, de nos intérêts personnels, de nos craintes, de nos préjugés, de nos idéologies. A ceux qui demandaient : « Mais, qu’est-ce que la vérité ? », Jésus a répondu : « Moi je suis le chemin, la vérité et la vie ». Nous chrétiens, nous croyons donc que la vérité nous est donnée, mais en même temps qu’elle se donne sur un chemin où nous marchons avec d’autres, où nous construisons avec d’autres des raisons solides de vivre, fondées sur l’amour et la justice, par-delà nos seules émotions. En cette année d’élections, c’est cette vérité que nous devrions nous souhaiter, car c’est seulement en ayant pour visée la vérité qui fait le bien de l’homme, de tout homme, que nous prendrons des décisions justes et fécondes pour l’avenir.

La dignité de tout homme

Ce qui est au cœur du message de Noël, c’est que cet accès à la vérité qui fait vivre fait partie de la dignité de tout homme quel qu’il soit et on ne peut l’en priver, ni par contrainte, ni par mensonge. Ce n’est pas pour rien que les premiers ayant reçu la vérité de la Bonne Nouvelle du Dieu qui vient au milieu des hommes pour les sauver ont été des bergers, et non pas les puissants : cette vérité que tout homme est aimé, que tout homme a la même valeur, a pareillement droit au respect, à la justice, à la vie, est le bien des pauvres autant que des riches.

Ceci ne veut pas dire qu’il faut mettre le cœur entre parenthèses, bien au contraire. Simplement ce qui doit nous toucher, c’est la vérité et non pas notre vérité, c’est le bien commun et non pas notre intérêt, c’est la paix et l’harmonie entre tous et non pas notre prédominance, c’est la justice et non pas ce que nous considérons comme juste. C’est avec le cœur que nous devons aller vers les autres, les reconnaître dans leur dignité et rechercher avec eux les fondements d’un monde juste et fraternel.

Regarder et aimer

Ce que nous pouvons donc nous souhaiter en cette année 2017, année d’élections, année où les guerres continuent à exercer leurs ravages, année où des peuples pauvres viendront encore frapper à notre porte, c’est de savoir réfléchir ensemble et d’aimer, prendre au sérieux les situations que vit le monde aujourd’hui, sans nous laisser abuser par des slogans, mais en ayant au cœur de rejoindre la vérité. Ceci demande que nous sachions nous retrouver avec d’autres pour jeter ensemble un regard objectif sur le monde et nous engager ensemble sur des chemins de croissance et d’accomplissement pour tous, chacun là où il se trouve. Ceci sans pour autant ignorer le droit de chacun à vivre, ce qui ne saurait lui être accordé vraiment que s’il est aussi aimé.

Belle année à tous. Que ce soit une année qui grandisse chacun par les choix qu’il fait et les choix qui sont faits.

+ Marc Stenger
Evèque de Troyes


Cet article est extrait de la revue "Eglise dans l’Aube" n° 1 de janvier 2017
Rédaction & Administration : "La revue Catholique" 10 rue de l’Isle 10000 Troyes  - tel 03 25 71 68 04 Écrire  
parution mensuelle -  Abonnement 28 €

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires