Être missionnaire (Revue Eglise dans l'Aube de septembre 2017) | Diocèse de Troyes

Être missionnaire (Revue Eglise dans l'Aube de septembre 2017)

 

Le texte que Jacques Leclerc nous propose dans ce numéro d’Eglise dans l’Aube nous recentre à partir de son expérience sur ce qui constitue l’essentiel de l’ « être chrétien ». Le cœur de « l’être chrétien », c’est bien-sûr de croire en Dieu Père, Fils et Saint Esprit, mais l’essentiel de cet « être chrétien » se situe dans la Parole du Christ à ses disciples : « Allez, enseignez toutes les nations et baptisez-les au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit ». Pour simplifier, je dirais volontiers qu’il y a une équivalence entre être chrétien et être missionnaire. Au fond la question qui nous est posée à tous, c’est : que faisons-nous de la révélation que nous avons reçue ?

Entrée en relation

En d’autres temps, la quintessence de la transmission chrétienne était le catéchisme qui impliquait un enseignant et un enseigné, un émetteur et un récepteur, deux positions qui ne sont pas au même niveau de savoir et d’expérience, qui rendaient donc difficile à celui qui était catéchisé d’être de plain-pied avec celui qui « enseignait » les fondements de la foi chrétienne. Jésus qui se considérait comme envoyé en mission par son Père, montre bien que le fondement de l’annonce de la Bonne Nouvelle, c’est l’entrée en relation avec celui qui en est le destinataire, donc non pas le discours mais le témoignage, « non pas », pour citer Jacques Leclerc, « la traduction de la foi », mais « la foi elle-même ». Dans une perspective missionnaire, c’est la qualité de notre témoignage de croyant qui est questionnée plus que le brio de notre démonstration.

Devenir homme

Dans une société dont nous considérons qu’elle sort de plus en plus de la culture chrétienne, comment être missionnaire ? Comment répondre à celui qui pense que pour être chrétien il suffit de bien vivre, selon des valeurs humanistes de solidarité, de respect et d’amour ? Le pape François le rappelle souvent : « Être chrétien, c’est devenir homme pleinement, non pas par imitation, mais par approfondissement, en rejoignant l’Esprit qui habite au plus profond de nous-même et qui nous suggère des manières de vivre ». C’est pour cela qu’il n’y a pas, par exemple, d’ « écologie chrétienne », des principes spécifiques à l’usage des chrétiens, mais une manière « chrétienne » de vivre l’accueil et la préservation de notre « maison commune », la création, dans la louange et le respect.

Ceci nous invite à nous situer par rapport à ce qu’on appelle souvent « la morale chrétienne ». C’est une caractéristique et une originalité de notre foi que de ne pas se référer à un code de comportement préétabli mais de dégager notre manière de vivre (notre « style de vie ») de ce que nous croyons. C’est pourquoi  changer notre manière de vivre n’est pas changer de code de comportement, mais retourner aux fondements de ce que nous croyons, inscrits par Dieu au fond de notre cœur et, à partir de là, vivre plus pleinement notre relation à Dieu et aux hommes.

Pardon

C’est aussi reconnaître que le don le plus fondamental dont nous vivons, c’est le pardon qui fonde une espérance ne s’éteignant jamais. Le pardon n’est pas une obligation morale. Sur la croix, il est le cœur de la révélation d’un Dieu qui aime l’homme fondamentalement malgré ses failles et ses manques, qui le considère envers et contre tout. Lorsque donc Jésus dit à ses disciples : « Allez, enseignez toutes les nations … », il ne leur dit pas : allez, enseignez des dogmes et des principes moraux, mais introduisez les dans « un art de vivre, une vie qui est don, par le don du pardon », « un art de vivre en étant ressuscité avec le Christ » (cf. Maître Eckhart). Une perspective qui justifie pleinement une entrée en relation avec d’autres.

+ Marc Stenger
Evèque de Troyes


Cet article est extrait de la revue "Eglise dans l’Aube" n° 9 de septembre 2017
Rédaction & Administration : "La revue Catholique" 10 rue de l’Isle 10000 Troyes  - tel 03 25 71 68 04 Écrire  
parution mensuelle -  Abonnement 28 €

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires