Editoriaux | Diocèse de Troyes

Chemin d'avenir (Revue Eglise dans l'Aube de septembre 2014)

Editoriaux


Le synode nous a permis de redécouvrir que l’avenir de nos communautés c’est notre mission, d’ « aller vers les autres », d’ « être une Eglise » de sortie vers « les périphéries », comme dit le pape François, pour partager avec nos frères la « joie de l’Evangile ». Ceci requiert que nous recevions nous-mêmes cette Bonne Nouvelle de vie, de joie, d’espérance, d’amour, que nous soyons des communautés d’accueil et d’engagement. Voilà pourquoi il est important que les divers acteurs de cette communauté jouent pleinement leur rôle : aider à cela est le sens des orientations ci-jointes qui se dégagent du synode. Voilà pourquoi il est important que nos communautés soient nourries, abreuvées : les efforts du Conseil diocésain de Formation et toutes les initiatives prises localement pour aider les acteurs à se former et à mieux entrer dans le sens de leur mission, la réflexion des pôles de solidarité, de proposition de la foi, des jeunes, de dialogue avec la société, essaient d’y contribuer, tout au long de l’année.


Une nouvelle année pastorale

En cette nouvelle année pastorale, diverses opportunités nous sont offertes pour enrichir notre bagage spirituel et dynamiser notre esprit missionnaire. Je me permets de les énumérer, avec l’espoir que nous saurons en tirer profit.

Cette année sera celle de la « vie consacrée ». Les communautés religieuses qui sont chez nous sont le trésor de notre Église diocésaine. Elles sont un signe prophétique de la sainteté à laquelle nous sommes tous conviés, du don de soi pour Dieu et pour les hommes, de la disponibilité à la volonté du Seigneur. Leur présence est une Parole que Dieu nous adresse. Rapprochons-nous d’elles pendant cette année, en particulier dans les territoires où elles sont présentes.

En octobre se rassemblera à Rome le synode sur la famille. La famille est le premier lieu où se vit et où s’annonce l’Évangile. A l’occasion de ce synode, que la famille revienne au cœur de nos préoccupations de chrétiens. Beaucoup de familles sont décomposées, sans repères, alors qu’elles devraient être le lieu des croissances et des maturations. Portons-les dans notre prière et prenons notre part à témoigner des valeurs d’amour, de justice, de respect qui constituent le fondement de la vie familiale.


Rendez-vous

D’autres rendez-vous encore nous sont fixés cette année, nourriture pour notre foi et qui peuvent nous aider à approfondir le sens de notre mission.

Le 3 octobre nous célèbrerons le 750ème anniversaire de la mort du pape Urbain IV, instaurateur de la Fête du Saint Sacrement. Originaire de Troyes, sous le nom de Jacques de Troyes, il a été un apôtre extraordinaire de l’adoration eucharistique, comme haut lieu de la présence du Christ et de son amour pour sauver encore et encore l’homme. Familiarisons-nous avec lui, et surtout avec le message eucharistique qui nous redonnera la force du Christ pour la mission.

Le 4 octobre prochain, nous célèbrerons l’ordination diaconale des deux jeunes séminaristes colombiens qui sont à Romilly-sur-Seine. Cela se passera à la cathédrale, pour bien montrer que la présence des prêtres et des séminaristes colombiens et d’autres pays est un don précieux qui enrichit grandement notre Eglise et le cœur de chacun d’entre nous. Autrefois, nous allions apporter l’Evangile dans leurs contrées. Aujourd’hui, ce sont eux qui viennent nous partager leur expérience de croyants, la Bonne Nouvelle de la tendresse de Dieu. C’est un échange dans lequel nous avons beaucoup à recevoir de leur joie et de leur foi. C’est leur archevêque qui viendra leur donner l’ordination en signe de notre fraternité pour la mission.

Nous vivrons aussi le 9e centenaire de la fondation de l’Abbaye de Clairvaux. Pour beaucoup d’entre nous, Clairvaux c’est une prison. Mais c’est aussi le monastère fondé par saint Bernard, un grand témoin spirituel, prédicateur de la Parole de Dieu, le docteur de l’union au Christ par la foi, repère pour le comportement chrétien.

L’avenir de nos communautés, au-delà de ces moments privilégiés, est dans le quotidien qui s’ouvre à tous ceux qui sont en recherche et nous rend accueillants à leurs questions et à leur témoignage. Que le souffle de l’Esprit du Seigneur nous entraîne.

+ Marc Stenger

Evêque de Troyes

-----

Cet article est extrait de la revue "Eglise dans l’Aube" n° 9 de septembre 2014.
Rédaction & Administration : "La revue Catholique" 10 rue de l’Isle 10000 Troyes tel 03 25 71 68 04  mail : revuediocese@catholique-troyes.cef.fr - parution mensuelle -  Abonnement 28 € -

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires