Parrain-Marraine | Diocèse de Troyes

Parrain-Marraine

1. Quel est le rôle religieux du parrain et de la marraine ? 
Le parrain et la marraine ont d’abord un rôle au moment de la cérémonie du baptême concernant l’entrée dans l’Église. Ce rôle est plus important pour les baptêmes d’adulte : ils présentent leur filleul qu’ils ont aidé à se préparer au baptême.

2. Leur rôle en cas de décès des parents ?
En cas de décès des parents, le rôle des parrains et marraines se trouve renforcé. Ils sont investis d’une responsabilité morale selon leurs liens affectifs avec leur filleul

3. Quel est le rôle du parrain ou de la marraine d’un catéchumène ?
Leur responsabilité est particulièrement importante. Ils sont pour le catéchumène un soutien dans leur démarche, un exemple par leur vie et une aide par leur témoignage. 
Au moment de "l’appel décisif" au baptême, ils exercent publiquement leur fonction. Lorsque les candidats au baptême sont appelés par l’évêque, ils s’avancent avec eux. L’évêque sollicite alors leur témoignage sur leur filleul. 
Après le baptême, ils ont un rôle essentiel pour soutenir la foi du nouveau baptisé qu’on appelle "néophyte"

4. Comment parrain et marraine peuvent ils exprimer la manière dont ils conçoivent leur rôle ?
Ils doivent réfléchir personnellement à leur rôle humain et à leur rôle religieux. Pour l’exprimer, ils peuvent dire qu’ils veulent créer avec leur filleul un lien personnel d’affection et qu’ils s’engagent à le soutenir dans sa vie chrétienne,

5. Sur quels critères choisir un parrain et une marraine ?
Le choix du parrain et de la marraine est habituellement inspiré par un motif d’estime et un lien de parenté ou d’amitié indépendamment de leur foi chrétienne. On choisit parfois quelqu’un uniquement pour lui faire plaisir. 
Cependant, dans la mesure où c’est possible, il faut choisir un parrain et une marraine qui seront aptes à remplir leur rôle chrétien auprès de leur filleul. 
Il est possible de prendre comme parrain et marraine le mari et sa femme.

6. Quelles sont les conditions pour être parrain ou marraine ?
Étant donnée leur mission spirituelle concernant l’entrée dans l’Église et l’accompagnement dans la vie chrétienne, les parrains et marraines doivent être baptisés, catholiques et confirmés (ou au moins avoir été au catéchisme et avoir fait sa première communion). Certaines paroisses demandent un certificat de baptême. Des chrétiens divorcés remariés qui mènent une vie chrétienne peuvent être parrain ou marraine. 
Ils doivent aussi avoir au moins seize ans pour qu’ils aient la maturité suffisante pour accompagner leur filleul, à moins que le prêtre n’estime devoir faire une exception pour une raison valable. Un couple peut être parrain et marraine. Il n’y pas de limite pour le nombre de filleul que l’on peut avoir.

7. Une personne non catholique peut-elle avoir un certain rôle de parrainage ? Rôle du témoin de baptême. 
Certains parents souhaiteraient que quelqu’un, en qui ils ont une totale confiance, puisse être parrain/marraine de leur enfant, quoiqu’il ne soit pas catholique.
Une personne non catholique ne peut pas être parrain ou marraine, car ceux-ci ont une mission par rapport à l’Église catholique. Mais une personne baptisée non catholique peut être "témoin" du baptême et signer comme tel sur le registre du baptême. Le "témoin" du baptême a un rôle analogue à celui du témoin de mariage. Il est témoin du baptême et il a l’aspect humain de la mission du parrain sans avoir la mission religieuse et ecclésiale du parrain. Pendant la célébration du baptême il peut lire un texte et la prière universelle s’il est croyant
Cependant il faut qu’il y ait au moins un parrain ou une marraine catholique.

8. Combien peut-on avoir de parrain et de marraine ?
L’idéal, c’est d’avoir un parrain et une marraine (parenté spirituelle), mais parfois on a des difficultés à trouver un parrain et une marraine. Un seul peut suffire. En cas de grave nécessité, on peut même baptiser sans parrain ni marraine (code de droit canonique, canon 872). 
Avoir deux parrains ou deux marraines, n’est pas prévu par le droit de l’Église, mais ne semble pas formellement interdit (canon 873). Cependant certains diocèses considèrent que c’est un abus réprouvable. Dans ce cas, les personnes en plus sont des " témoins " et non des parrains et marraines. Il faut donc demander à la paroisse, s’il n’y a pas de problème.

9. Peut-on changer de parrain ou de marraine ?
Il arrive que l’on souhaite avoir un autre parrain ou une autre marraine quand ils ne s’occupent pas de leur filleul ou qu’ils sont décédés.
Ce n’est pas possible, car c’est au moment du baptême que l’on devient parrain ou marraine. On ne peut pas enlever leur nom du registre des baptêmes. Mais les parents peuvent désigner des personnes qui rempliront cette fonction, sans qu’ils soient inscrits dans le registre comme parrain et marraine.

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires