Démarche catéchuménale | Diocèse de Troyes

Démarche catéchuménale

Pas à pas avec un candidat :

Différents éléments qui composent le cheminement d’un candidat adulte dans son initiation à la vie chrétienne. 
Le cheminement catéchuménal est balisé par des Temps et des Étapes tels que le prévoit le Rituel de l’initiation chrétienne des adultes (RICA).

1/ Les premiers contacts

Après un premier contact téléphonique qui nous aura permis de clarifier la demande, l’adulte ou le jeune qui demande à l’Église le baptême ou la confirmation sera rencontré personnellement par un "préposé à l’accueil", c’est-à-dire un ou une bénévole de sa région pastorale, mandaté par le Catéchuménat pour assurer le suivi d’une demande.
Le préposé à l’accueil recrute alors dans le milieu du demandeur (son quartier ou sa paroisse la plus proche) une personne ou un couple à qui l’on confie la mission d’accompagner personnellement ce dernier. Cette personne sera accompagnatrice ou accompagnateur du candidat tout au long de sa démarche.

2/ Un premier Temps : l’évangélisation

L’accompagnateur (trice), engage alors une série de rencontres nommés dialogues d’évangélisation. Il s’agit d’un type de conversation ou d’échanges personnels entre l’accompagnateur et le candidat aux sacrements de l’initiation chrétienne. Ces dialogues sont fondés sur l’écoute du vécu du candidat et sur l’Évangile. L’objectif poursuivi est de permettre une rencontre en profondeur avec la personne et le message de Jésus Christ au cœur du quotidien et de favoriser l’adhésion libre de la personne au projet de Dieu sur elle. Ce temps favorisera l’entrée dans l’expérience spirituelle de la prière, de la présence aimante et miséricordieuse de Dieu et de la fraternité chrétienne.

3/ Une formation pour accompagner

Les accompagnateurs (trices) reçoivent une formation spéciale pour remplir leur mission. Une équipe du Catéchuménat anime une série de rencontres sous la forme d’ateliers répartis tout au long de la démarche. Par la relecture de leur expérience et la transmission d’informations pertinentes nous cherchons à développer chez eux une sensibilité plus grande à la recherche spirituelle et à la mise en place de mécanismes de soutien pour le cheminement des candidats.

4/ Un apprentissage à la vie communautaire

On propose ensuite au futur baptisé de faire une première expérience communautaire en Église au sein d’un groupe de soutien. Celui-ci peut prendre diverses formes, mais il sera l’occasion de rencontrer des chrétiens ayant à cœurs de nourrir leur foi soit par prière, l’engagement, l’étude ou la vie fraternelle.

5/ La rencontre des personnes ayant le même désir

À trois ou quatre reprises au cours de ce premier temps on invitera le candidat à partager sa recherche avec d’autres futurs baptisés ou confirmés dans le cadre des rencontres de pré-catéchuménat. Ces activités seront également l’occasion de faire connaissance avec des personnages bibliques signifiants et de donner un sens chrétien aux temps forts de la vie.

6/ Discerner avant de poursuivre la route

À la fin de ce premier temps, une expérience de discernement amènera le candidat à manifester son choix de vouloir être initié par l’Église par les sacrements du baptême, de la confirmation et de l’eucharistie. C’est le moment d’entrer en catéchuménat !

7/ Une première Étape : l’entrée en catéchuménat

La foi franchit des seuils. Son développement dans le cœur du candidat l’amène maintenant à déclarer publiquement son intention de devenir chrétien et d’être reconnu comme tel. La célébration de l’entrée en catéchuménat sera vécue avec une communauté de chrétiens signifiants. La liturgie soulignera par des gestes et des paroles autant le désir du candidat que l’accueil de l’Église. Le candidat devient officiellement catéchumène.

8/ Un deuxième Temps : le temps du catéchuménat

C’est avec d’autres catéchumènes, souvent au sein d’une communauté catéchuménale, que se vivra le deuxième Temps de la démarche. C’est la période de la catéchèse, c’est-à-dire le temps de structurer la réponse de foi qui résonnera lors de la veillée pascale. Par la découverte progressive du Dieu Père révélé par Jésus Christ, le catéchumène est invité à approfondir les éléments spécifiques de la foi chrétienne. Des catéchèses, des rencontres de prières et des célébrations de la Parole marqueront ce Temps.

9/ Une deuxième Étape : la célébration de l’appel décisif par l’évêque

Dans un diocèse, c’est l’évêque qui est le responsable de la célébration des sacrements de l’initiation des adultes ; c’est donc lui qui appelle les catéchumènes à se préparer à la célébration de ceux-ci. L’Église propose donc de souligner cet appel par un geste liturgique et officiel qui prendra place au début du Carême. En appelant chacun par son nom, l’évêque prête sa voix au Seigneur qui appelle à le suivre.
Cette célébration concerne toute l’Église car elle est l’occasion de manifester sa capacité d’accompagner dans la foi ceux et celles qui ont accueilli en eux la Bonne Nouvelle du Salut. Elle permet également de manifester que le Baptême est un don que l’on reçoit autant qu’une décision que l’on prend.

10/ Poursuivre le Temps du catéchuménat : la préparation ultime

Il ne reste plus que quelques semaines avant la célébration des sacrements ; les catéchumènes se prépareront plus spécifiquement à la réception de ceux-ci. Des catéchèses aborderont la place des sacrements dans la vie chrétienne. 
Des gestes symboliques aideront à purifier et illuminer les catéchumènes : des scrutins (des célébrations qui permettent de "scruter les reins et les cœurs" selon l’expression biblique [Jérémie 20, 12]), la remise du Notre Père et du Je crois en Dieu et l’onction avec l’huile des catéchumènes entre autres. C’est également un Temps de prière intense et de support fraternel.

11/ L’étape cruciale : la célébration des sacrements de l’initiation

C’est normalement à la Vigile pascale que se célèbre le baptême, la confirmation et l’eucharistie des adultes. Composée de chants, de prières, d’une longue méditation de la Parole et de gestes symboliques et sacramentels, la liturgie de "la mère de toutes les veillées" est l’occasion de manifester la foi en la résurrection. La renaissance promise est vécue réellement dans la communauté qui reçoit un nouveau frère, une nouvelle sœur en Jésus Christ par le baptême et le don de l’Esprit. Actions de grâce et joie pour toute l’Église !

12/ Une ligne d’arrivée ou une ligne de départ ? Le Temps du Néophytat

Le baptême et la confirmation ne s’achève pas à Pâques ! Ils s’ouvrent sur la vie baptismale et l’engagement pour le Royaume. Et il reste tant d’apprentissages à faire pour continuer à marcher à la suite du Christ ! On appelle néophytat les quelques mois qui suivent la célébration des sacrements. C’est une période où les parrains et marraines, accompagnateurs, membres du groupe de soutien et membres de la communauté chrétienne sont appelés à soutenir le néophyte dans ses premières expériences.

13/ Et il reste le temps de la vie chrétienne

Une équipe de laïcs et de ministres ordonnés, de bénévoles et de permanents ont collaboré tout au long de cette démarche. Au-delà de la seule célébration des sacrements, c’est toute une initiation à la vie chrétienne qui s’est enclenchée. Le rôle du Catéchuménat se termine ; place à la charité pastorale de l’Église qui, par les communautés et les groupes de croyants, par la Parole et les sacrements, par la prière et l’engagement pour la justice, supporte la vie chrétienne et l’aide à atteindre une plus grande maturité sous le soleil de Dieu !

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires