Des faits et des attentes | Diocèse de Troyes

Des faits et des attentes

img-faits-attentes1) La Pastorale du Tourisme et des Loisirs : des faits et des attentes :

Aujourd’hui, en France il y a plus de 70 millions de touristes : la France est la première destination mondiale ; pour accueillir les touristes, une industrie est en pleine expansion : hôtellerie, agences de voyages, offices de tourisme, guides de visites. Il s’agit de répondre à la recherche spirituelle qui existe chez les visiteurs de sites religieux, chez les admirateurs de la nature, chez les demandeurs de silence et de calme, chez les familles dont les générations sont rassemblées pour un temps, chez les sportifs en bonne harmonie avec leur corps, chez les professionnels du tourisme. Il s’agit également de nous former à l’accueil des personnes de passage, de favoriser la participation à la vie des communautés, d’innover dans le partage de notre Foi et la célébration du Christ à l’occasion des temps forts du tourisme et des loisirs, de proposer des espaces de rencontres conviviales et spirituelles qui répondent à l’attente des touristes et des vacanciers, de révéler la Foi des communautés qui ont conçu et qui habitent le patrimoine religieux, d’accompagner les personnes qui travaillent dans le monde du tourisme et des loisirs, de soutenir l’accès de tous aux vacances, aux voyages et aux loisirs ...

2) Des domaines à privilégier :

Le temps libre se développe dans notre société. Il appelle de notre part attention et inventivité. Ceux qui sont engagés dans cette pastorale ont conscience que leur action n’a de sens que dans la mesure où ils y font l’expérience de la rencontre du Christ qui vient vers nous, et peuvent proposer cette rencontre à d’autres. Ils souhaitent que la foi soit vécue comme un art de vivre, comme une joie de vivre. Forts de cette conviction, les acteurs présents aux journées nationales de la Pastorale du Tourisme et des Loisirs ont choisi de mettre l’accent sur quelques aspects :

S’inscrire dans une société en évolution. : pour pouvoir proposer la foi en Jésus-Christ et l’expérience de la vie en Eglise, nous devons rester attentifs aux évolutions de la société. Nos propositions ne pourront être reçues qu’à condition qu’elles tiennent bien compte des attentes, des questions, du langage de l’homme contemporain. C’est un appel à mieux connaître ce qui traverse et transforme la vie en société, à mieux connaître les courants contemporains touchant à la culture, au travail, aux loisirs, au sports, aux richesses et aux pauvretés, aux nouveautés et à ce qui disparaît, aux évolutions du langage, à la mobilité sous toutes ses formes. La technologie et la culture contemporaines amènent nombre de personnes à la pratique nouvelle des moyens de communication : monde de l’image, audiovisuel, qualité des documents écrits, panneaux d’exposition, informatique et Internet, etc. Notre témoignage de foi gagne en crédibilité par la qualité de son expression. Nous désirons progresser dans l’utilisation de ces moyens, et dans leur mise à disposition dans le cadre de la pastorale du tourisme.

Travailler ensemble : la Pastorale du Tourisme et des Loisirs est au contact de ceux qui travaillent dans le monde du loisir et du tourisme, ainsi que de ceux qui vivent les loisirs et le tourisme. Pour accomplir correctement sa mission elle ne peut rester isolée. Il s’agit de chercher à améliorer, ou à créer, les relations avec ceux qui sont investis au titre de leur travail dans cet aspect de la vie de la société, de chercher et de développer les terrains où les complémentarités peuvent jouer. Nous souhaitons développer aussi les relations avec les autres services d’Eglise qui se préoccupent de sujets que croise la pastorale du tourisme.

Se former : la formation peut prendre différents visages : partager l’expérience vécue, apprendre à la nommer et à en rendre compte, accueillir l’expérience d’autres, relire cette expérience et structurer sa compréhension pour lui donner tout son poids humain et évangélique, vérifier la qualité chrétienne de ce qui est vécu par un travail de type spirituel et théologique.

Vivre l’ouverture et la solidarité : tous ne bénéficient pas de facultés pour vivre loisirs et tourisme. Nous constatons qu’il s’agit souvent des plus pauvres, économiquement et culturellement, de notre société. Mais aussi, parmi les professionnels, il en est qui vivent des situations difficiles. La rencontre d’autres cultures ou d’autres religions est devenue une question que l’on ne peut ignorer, sur notre territoire mais aussi dans les pays du monde entier que beaucoup de français vont découvrir. La mobilité est le fait de beaucoup. Les voyages à l’étranger, et souvent à destination de pays économiquement pauvres et culturellement riches, se sont considérablement développés.

3) Dans l’Aube :

La complémentarité des missions vécues harmonieusement par la Pastorale du Tourisme et des Loisirs, le Service diocésain « Art, Culture, Spiritualité », la Commission diocésaine d’Art sacré, ont permis aux membres de l’équipe de la Pastorale du Tourisme et des Loisirs de préciser leur mission et d’affiner leurs propositions :

en lien avec le Comité départemental du Tourisme, et la Commission diocésaine d’Art sacré, le suivi de la plaquette : Eglise accueillantes » ...

en lien avec les « Gîtes de France », présence à l’opération « un dimanche à la campagne »

en lien avec « Art, culture, Spiritualité » une série de circuits touristiques et spirituels sont mis en place à partir du patrimoine religieux : retables, piétas, vitraux ...

La priorité de l’équipe est le travail avec les acteurs du Tourisme : une rencontre annuelle est proposée aux professionnels et bénévoles : restaurateurs, hôteliers, propriétaires de gîtes, guides, membres des offices du tourisme

en lien avec le Centre diocésain de formation saint Bernard de Clairvaux, une proposition de formation pour l’année 2004-2005 : « on se met en forme et on s’invite à bouger ! » ... le bien être de l’homme dans son corps et dans sa tête ... l’homme situé dans un environnement et dans un patrimoine ...

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires