Juillet 2011 à Tibhirine ! | Diocèse de Troyes

Juillet 2011 à Tibhirine !

Jeudi 7 juillet. Cinq filles (18/25 ans) Céline, Pauline, Constance, Marie et Mélanie accompagnées de Marie (responsable Jeunes) et du père Félix s’embarquent pour l’Algérie. Originalité Nous commençons par 10 jours de chantier de travail dans le monastère cistercien de Tibhirine à 100 km d’Alger, quinze ans après le départ des moines. Jean-Marie « jardinier de Tibhirine » (prêtre de la Mission de France) nous accueille. Nous sommes le premier groupe de jeunes accueilli au monastère pour un chantier de travail depuis le drame de 1996. Essai réussi ! Que faire à Tibhirine ? Durant 10 jours, les chantiers ont été variés : cueillette de lavande, nettoyage et remise en état de l’hôtellerie des hommes, ponçage et vernissage des bancs de la chapelle, peinture d’une enceinte du monastère et accueil et visites guidées pour les nombreux visiteurs quotidiens du monastère (une quinzaine en moyenne). Que retenons-nous de Tibhirine ? Une vive émotion de se trouver dans un tel lieu, dans le parc où les 7 moines reposent désormais: La joie d’une table ouverte, nous avons souvent invité. J’ai aussi été marquée par l’appel à la prière de la mosquée voisine.
Constance
Nous sommes aussi là pour nous rapprocher de Dieu, pari gagné !
Mélanie.
Les moines de Tibhirine avaient décidé de rester et de ne pas abandonner leurs voisins musulmans, c’est ce que je vis aujourd’hui à leur suite…
père Jean-Marie
Les 10 jours de chantier à Tibhirine nous ont permis de bien vivre la suite de notre périple algérien : - Gardaïa (le sud), - Alger (pas seulement du tourisme, mais découverte de la vie des Algérois), - deux jours dans la famille de Mohamed (ancien immigré à Troyes) - la place des femmes et des enfants dans la famille - une journée de détente à Tipaza (merveille romaine sur la côte algérienne) avec les joies du bain méditerranéen. - partout nous avons été très bien accueillis ; nous avons beaucoup partagé, prié ensemble ; nous nous sommes souvent laissés surprendre par les différences ; nous nous sommes laissés accueillir.
Pour le groupe, père Félix Piron
---- Cet article est extrait de la revue ["Eglise dans l’Aube"->art961]. Parution mensuelle. [Abonnement 25 € ->doc1326] Rédaction & Administration : "La revue Catholique" 10 rue de l’Isle 10000 Troyes - Contact: [►courriel->revuediocese@catholique-troyes.cef.fr]

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires