JMJ 2011 et maintenant ? Transmettre la joie de la foi aux autres… | Diocèse de Troyes

JMJ 2011 et maintenant ? Transmettre la joie de la foi aux autres…

Récit de voyage Les JMJ 2011 ont permis aux 76 jeunes de Troyes de vivre trois étapes. La première fut l’occasion de vivre une itinérance et ainsi d’envisager les JMJ comme un véritable pèlerinage. Ce pré-programme était différent d’un groupe à l’autre, soit en vélo pour les 23 cyclistes partis de Romilly sur Seine, soit au Lac de Sanabria dans le diocèse de Zamora pour les autres. La deuxième étape permis un premier rassemblement de plusieurs milliers de pèlerins pour une semaine en diocèse. Les Troyens étaient accueillis par le diocèse de Léon. De l’avis unanime des pèlerins ce fut sans aucun doute le moment le plus intense dans cette quinzaine espagnole. Chaque jeune était reçu dans des familles. Les animations de découvertes de la ville de Léon ainsi que les propositions spirituelles étaient d’une grande qualité. Rencontres des autres et intimité avec le Christ ont été vécus pleinement. Finalement la semaine à Madrid. Très vite tous se sont rendu comte que nous étions nombreux, très nombreux. Après les ajustements nécessaires pour accueillir chaque délégation, la semaine fut forte en émotions et en intensité. « Folie, échanges, prière partagée » voici la trilogie de Manu. Des témoignages qui résonnent comme des appels à la rencontre Pour Amélie le meilleur moment de ces JMJ : c’est un moment de partage autour d’une pastèque ! Ce qui devait être un partage alimentaire est vite devenu un échange sur les raisons d’être venu aux JMJ : désir de rencontre des jeunes de cultures différentes, se soutenir au-delà des frontières par l’intensité de la foi partagée. Autour de la pastèque il y avait des allemands, des colombiens, des luxembourgeois et des français ! Manu a apprécié discuter avec des jeunes de Bogota, de Trêves, de Liège de France, chacun disant les spécificités de la pastorale des jeunes dans son diocèse. En Colombie ce sont les grandes célébrations très vite nous sommes 1000 ! En France les équipes, l’aumônerie, les mouvements de jeunes, en Allemagne des temps forts. Pour Manu c’est vraiment la joie de se retrouver dans la foi au-delà des périmètres nationaux. Maud a particulièrement aimé les échanges dans la rue, chacun se parle, sans jugement. L’une des forces des JMJ c’est de permettre aux jeunes de se rendre compte que la foi est belle à vivre, l’enthousiasme chrétien partagé avec plusieurs millions de jeunes « ça rend plus fort » dit Maud. « Cela mobilise à nouveau » renchérit Manu. Pour Amélie, à peine critique sur la masse, les millions de jeunes et les cris, elle s’est sentie particulièrement invitée à jouer plutôt la proximité et la vie d’équipe. Chemins de foi L’hymne des JMJ 2011 déployait le thème « firmes en la fe », en français affermi dans la foi ! Vous pouvez l'écouter grâce au lecteur suivant :
Benoît XVI dans son homélie d’envoi a redit aux jeunes « le monde a besoin du témoignage de votre foi ! » Déjà lors des 4 catéchèses, les jeunes ont ouvert des pistes pour rayonner leur foi et répondre à leur vocation. Au retour des JMJ, dès le lendemain, les jeunes du diocèse de Troyes accueillaient 40 étudiants haïtiens. Eux aussi, de retour de Madrid, ont largement évoqué l’invitation du Pape. Les JMJ sont terminées, le temps de la mission commence pour ces jeunes pèlerins.
Didier Noblot
---- - [Retour à la pastorale des jeunes->rub6] Cet article est extrait de la revue ["Eglise dans l’Aube"->art961]. Parution mensuelle. [Abonnement 25 € ->doc1326] Rédaction & Administration : "La revue Catholique" 10 rue de l’Isle 10000 Troyes - Contact: [►courriel->revuediocese@catholique-troyes.cef.fr] ---- Cliquez sur les images pour les afficher en grand.

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires