Projet mobilier liturgique | Diocèse de Troyes

Projet mobilier liturgique

Projet pour l’espace liturgique de la Cathédrale Saint Pierre et Saint Paul - Mobilier liturgique
Je me souviens de ma première visite à la cathédrale de Troyes, je venais dans cette ville pour y présenter mon projet de peinture sur la grande bibliothèque ancienne. J’étais en avance pour mon rendez-vous, et je me suis rendu à la cathédrale pour y retrouver la sérénité ; ce moment passé, je m’en souviens encore et il m’a guidé pour ce projet. Il y a dans cette cathédrale un sentiment incomparable de pureté, l’ensemble des lignes convergent dans une telle unité qu’elles ne semblent faire qu’une. La coloration de la pierre se déploie dans une harmonie de douceur, grâce à cette incomparable pierre de Bourgogne. Le chœur vous aspire vers la lumière des vitraux ; il y a là face à lui et dans l’espace du transept, l’envie de tout embrasser dans un seul regard. En faisant ce projet, je souhaite associer trois matériaux et faire qu’ils se rencontrent dans un même échange: la pierre, le verre et le métal, dans une forme soucieuse de force et de simplicité, permettant la limpidité du regard tourné vers le chœur : la pierre de Bourgogne, fondatrice, maçonnée et sculptée par eux, les bâtisseurs, le verre, matériau du vitrail, le métal, élément contemporain.
La forme simple de cet autel est la table dans le sens le plus noble du terme, elle permet d’embrasser la totalité du chœur: les stalles et le maître-autel. Le mobilier obéit à la même simplicité et se décline dans les mêmes matériaux: L’ambon, fait d’une lame de verre maintenue par une fine structure de métal, porte, sablée dans le verre, les noms des quatre évangélistes. La cathèdre, siège de l’évêque, est faite de pierre soutenue par le même principe métallique de l’autel. Ce siège est enrichi par un dossier de verre rappelant la surface de l’autel et mettant en valeur le pilier. Ce dossier porte l’inscription de la devise de l’évêque de Troyes : « Tout pour tous » Saint Paul. Les sièges des célébrants se déclinent à partir de la cathèdre.
le cathèdre
le siège des célébrants
L’ensemble de cet aménagement obéit à une seule ambition, servir au mieux l’esprit de cette cathédrale à qui l’on pourrait dédier cette phrase de Rodin : Le tempérament français a réalisé la perfection et il l’a recouverte d’un voile de modestie.
in Les cathédrales de France, Auguste Rodin Jean Kiras
---- - [Retour à l'article de présentation->art1887] - [Projet pour l’espace liturgique de la Cathédrale Saint Pierre et Saint Paul - Dallage de l’estrade->art1889]

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires