Dossier Ordination : L'engagement d'un prêtre | Diocèse de Troyes

Dossier Ordination : L'engagement d'un prêtre

Dans quel état d’esprit suis-je aujourd’hui ? Je me sens libre, confiant et plein de rêves. Je me sens libre de m’engager dans un choix que je désire depuis mon enfance mais que je découvre jour après jour. Ce choix est encore difficile à expliquer, c’est Jérémie qui le résume le mieux : « Tu m’a séduit Seigneur et je me suis laissé séduire » (Jérémie 20, 7). Libre car je me sais aimé par le Seigneur et c’est Lui qui me donne la force de continuer. Son regard ne juge pas mais il encourage. Confiant, je le suis ! Il suffit d’emprunter le regard de l’Esprit. Oui, j’aime le monde même si je ne comprends pas ses incohérences. Oui, j’aime l’Église, et particulièrement celle qui est à Troyes. Cette Église n’a rien pour plaire de l’extérieur, on la dit vieille, endormie, poussiéreuse. Ma formation théologique m’a permis de mieux comprendre le but de l’Église et de découvrir qu’elle est un mystère ! Car elle est l’épouse du Christ, remplie de l’Esprit Saint, tournée vers le Père. Ce qui la rend vivante et ce qui m’encourage dans ma vocation spécifique c’est de savoir qu’elle est faite de toutes celles et tous ceux que le Christ appelle et qui acceptent de se mettre à sa suite en devenant serviteurs. La vie paroissiale est riche de tous ces partenariats. Jésus n’envoie pas des disciples seuls, et c’est une chance de pouvoir travailler en équipe avec les religieux, religieuses, les laïcs, les prêtres, Animateurs laïques en Pastorale … Je rêve d’être serviteur, témoin de l’Évangile. J’ai envie de faire découvrir qu’il est Fils de Dieu et frère de tout homme. Cela est lourd de conséquence, mais je crois que la vie est à ce prix. Je rêve d’être témoin d’un Dieu présent dans nos vies, bien sûr aux grandes étapes de la vie, baptême, mariage, deuil, mais aussi au jour le jour. Dieu n’est pas étranger à ce que je vis, au contraire, il m’accompagne. Mon choix, c’est aussi de montrer la gratuité de la vie : par mon engagement au célibat et à la pauvreté, je veux être un signe, un témoin que le monde d’ici n’est pas suffisant en lui même, mais que nous avons toujours à être tournés vers le Seigneur. Je crois en la vie après la mort, et je crois qu’elle commence dès aujourd’hui. Je crois que tous les beaux gestes d’amour que nous serons capables de faire ici nourriront notre vie future. Et c’est pour cela que je suis aujourd’hui libre et confiant à l’aube d’un nouvel engagement. Rémi Prud’hom ---- C et article est extrait de la revue "Eglise dans l’Aube". Rédaction & Administration : "La revue Catholique" 10 rue de l’Isle 10000 Troyes tel 03 25 71 68 04 mail : revuediocese@catholique-troyes.cef.fr parution mensuelle Abonnement 25 €

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires