Printemps | Diocèse de Troyes

Printemps

Le temps et l’espace étaient comme suspendus, ce huit mai, dans notre cathédrale de Troyes. Un homme jeune allait être ordonné prêtre pour le service de la mission de notre Église. Un jeune de maintenant, connaissant la culture, les outils et le langage de notre temps, mais nourri de la foi d’hier, d’aujourd’hui et de demain, poussé par l’enthousiasme de Pentecôte. Tandis qu’il était étendu à terre en offrande, pieds nus et cœur ouvert comme une parabole réceptive à l’Esprit divin, la foule appelait la cohorte des saints à le soutenir par la litanie suppliante des grands jours. Non seulement j’entendais avec émotion le nom de ses ancêtres-racines : Pierre et Paul, Amateur, Loup et Rémi et ses plus proches cousins et cousines : Bernard, Marguerite et Léonie, mais admiratif, je les contemplais, illuminés au-dessus de nos têtes dans leur fidélité séculaire, se penchant sur lui avec affection pour appeler ce nouvel apôtre internaute à les rejoindre. Et voici que la multitude des cœurs présents, unis à ceux d’hier, devient une cathédrale de pierres vivantes. L’espace aussi se concentre. Tous ceux qui l’ont connu, nourri de leur pain et de leur soutien, famille, amis, prêtres, ceux d’ici et ceux des quatre vents des horizons, tous imposent leurs mains visibles et invisibles sur celui que le Seigneur appelle à réfracter le soleil de son amour, tandis que sonne la cloche des événements décisifs Après avoir répondu à son évêque le « Me voici » de Marie, le voilà envoyé au milieu des hommes, ses frères. Chaque jour, il leur apprendra à chanter le « Gloire à Dieu » des matins et « l’Alléluia » des soirs. Il continuera l’œuvre de ceux qu’il l’ont fait ce qu’il est, et en aidera d’autres à devenir ce qu’ils pourront être. Chacun récolte ce que d’autres ont semé et ensemence pour d’autres moissonneurs. Ainsi mûrit le champ de Dieu. Il est bon, de temps en temps de voir se reproduire le miracle rapporté au livre de Josué, chapitre 20,13, où le soleil se figea un moment pour que la puissance de Dieu se manifeste pour ses serviteurs dans la paix chaleureuse d’un soir de printemps. Père Michel Gatouillat ---- Cet article est extrait de la revue "Eglise dans l’Aube". Rédaction & Administration : "La revue Catholique" 10 rue de l’Isle 10000 Troyes tel 03 25 71 68 04 -[Écrire->revuediocese@catholique-troyes.cef.fr] parution mensuelle Abonnement 25 €

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires