Aumônier en camp pour adolescents | Diocèse de Troyes

Aumônier en camp pour adolescents

Ce sera, cet été, la sixième année que j’accompagne le camp de l’Action catholique des Enfants (ACE) avec des jeunes adolescents. Ce camp s’adresse surtout à des jeunes de milieux défavorisés et de milieux populaires. Il y aurait tellement de choses à partager, mais je retiendrai trois aspects qui me marquent plus particulièrement et qui me semblent essentiels. • Premièrement, ce qui me procure déjà de la joie, c’est tout ce temps de préparation avec l’équipe de direction et les animateurs (recherche du lieu, demandes de subventions, préparation des temps de rencontre, rédaction du projet pédagogique, recherche d‘activités en lien avec un thème…). C’est vraiment ensemble que nous portons ce projet avec des objectifs à vivre pendant les 14 jours du camp : – essayer de rendre les jeunes autonomes, c’est-à-dire faire avec eux et non à leur place, – les aider à grandir, dépasser leurs limites tout en découvrant leurs richesses – accueillir leurs différences et leurs histoires qu’elles soient culturelles ou confessionnelles (il nous est arrivé d’accueillir des jeunes de confession musulmane) – apprendre à s’écouter, – s’entraider, s’exprimer, – vivre ensemble, – relire, – découvrir que chacun a sa propre dignité et qu’il est appelé au bonheur. Cela peut paraître ambitieux mais on y croit et on veut continuer à faire confiance aux capacités de chaque jeune. Ce travail de collaboration permet à chacun de nous de mieux nous connaître, d’apprendre à nous faire confiance en partageant nos questionnements, nos motivations, nos appréhensions. On s’enrichit les uns des autres, ça donne de l’élan, on se complète et on se soutient mutuellement. • Deuxièmement, c’est justement toute cette vie de camp avec les jeunes. Il faut reconnaître que ce sont 14 jours intenses, fatigants, décapants, parfois difficiles, mais ce que je retiens le plus c’est vraiment la joie d’avoir pu être témoin du Christ à l‘œuvre chez ces jeunes. Cela passe par le souvenir de certains jeunes arrivés « renfermés » et qui repartent avec un visage plus ouvert et qui « osent » sourire, par les jeunes qui se sont faits de nouveaux amis, par des jeunes qui nous ont révélé certains de leurs talents que ce soit en cuisine ou au moment des veillées. Ils sont tous attachants, chacun à sa façon, et il y a toujours un moment ou un autre, pendant lequel ils nous font un énorme cadeau, que ce soit un sourire, un dessin, une blague, une discussion, un questionnement, une incompréhension, un geste, un regard mais aussi parfois à travers des larmes qui libèrent. Je rends vraiment grâce pour ces moments privilégiés qui me font grandir en humanité, qui nourrissent ma prière et ma foi. Je n’oublie pas que c’est le Christ qui permet de vivre et de partager tout cela et c’est bien lui qui nous invite à poser un regard d’amour sur ceux que nous croisons. J’aime beaucoup ce passage de l’Evangile selon saint Marc sur la rencontre de Jésus et le jeune homme riche, au verset 21 on lit : « posant alors son regard sur lui, Jésus se mit à l’aimer » • Enfin, troisièmement, c’est à travers toute cette vie avant le camp, pendant, mais aussi après que mon service comme « aumônier » prend toute sa dimension. A travers la prière, c’est porter le projet, les jeunes, leurs familles et toutes les personnes qui font que ce projet est réalisable. Pendant tous ces moments, c’est vraiment avoir une attention particulière sur ce que vivent les jeunes, être à leur écoute, disponible, et essayer d’y apporter un fondement spirituel. Au fil des journées et des discussions personnelles entre les jeunes, c’est les aider à relire ce qu’ils vivent, et parfois à travers une confidence ce qui leur pèse : la parole libère. C’est éveiller chez eux, leur faire prendre conscience de ce qu’il y a de beau en eux, des trésors qui sont enfouis en eux. A leur rythme, peut être, faire un pas de plus et découvrir que c’est peut être cet homme Jésus le Christ qui veut les faire grandir, qu’ils soient debout avec toute leur dignité, que chacun d‘eux a du prix à ses yeux et qu‘ils sont aimés. Je vous laisse relire le passage des disciples d‘Emmaüs qui nous apprend beaucoup sur l‘attitude de l‘accueil et de l‘accompagnement. Nous vivons à la moitié du camp une journée bilan pour relire la première semaine vécue ensemble et voir ce qui est à ajuster pour la dernière semaine. Mais c’est aussi l’occasion de partager en équipes à partir de la Parole de Dieu, d’un passage de l’Evangile, comment cette Parole nous rejoint, nous interpelle, nous questionne dans notre vie (en famille, au collège, au lycée, pendant le camp…). Nous terminons par l’Eucharistie qui est préparée du début jusqu’à la fin par tout le monde sans exceptions (chant, décoration du lieu, rédaction d‘intentions…). Comme prêtre, c’est rassembler tout ce qui a été vécu, le tourner vers Dieu et lui offrir. Cela me dépasse toujours… Le mot « rendre grâce » prend toute sa signification et ce temps reste toujours un moment profond, vrai et redynamisant pour tous. Nous allons vraiment boire à la source pour mieux repartir ! Vous l’aurez bien compris, ce n’est pas seuls, mais grâce à une équipe soudée et cohérente entre les animateurs, la directrice, l’intendante, grâce au regard d’amour, confiant et bienveillant que nous essayons de poser au mieux sur chaque jeune que tout devient possible et que l’espérance peut germer et grandir en chacun d‘eux. Si on me demandait de résumer tout ce qui est vécu en trois mots, ce seraient : joie - confiance - partage. Je terminerai par les paroles de ce chant « de visage en visage resplendit ta lumière. Dieu est toute joie, Dieu est toute grâce, Dieu notre Père. » Père Mike Rosario [Retour au dossier camps d'été ... ► ->art 1770] ---- Cet article est extrait de la revue "Eglise dans l’Aube" n° 6 de juin 2010. Rédaction & Administration : "La revue Catholique" 10 rue de l’Isle 10000 Troyes tel 03 25 71 68 04 - [Écrire-> revuediocese@catholique-troyes.cef.fr] parution mensuelle Abonnement 25 €

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires