Animatrice à l’École de Prière | Diocèse de Troyes

Animatrice à l’École de Prière

Être bénévole à l’École de Prière,
ou la rencontre de Monsieur Heureux avec Madame Bonheur… Vous connaissez Monsieur Heureux ? Le monsieur tout jaune, tout rond, tranquille, le sourire en banane, les yeux fermés comme s’il profitait de chaque instant de sa paisible existence…. C’est bon, vous l’avez ? Alors surtout ne le perdez pas, il est le protagoniste de notre histoire : la formidable histoire d’une expérience d’animatrice à l’École de Prière! Il était une fois un troupeau de Monsieur Heureux… Et oui, pour obtenir le « laissez-passer » pour cette extraordinaire aventure, vous devez vous engager à revêtir le costume de ce cher monsieur pendant une semaine : simple, souriant et à l’écoute. Quant au troupeau, c’est parce qu’à l’École de prière, les animateurs, on ne les compte même plus… Plus on est de fous, plus on rit : alors autant rire, on vivra plus longtemps ! Seulement voilà, c’est bien beau d’être heureux de venir à l’École de Prière pour rencontrer des animateurs plus formidables les uns que les autres, pour partager sa foi, et même le 5ème repas des animateurs ; mais il ne faut pas oublier l’essentiel : dans le mot « animateur », il y a le mot « animer » ! Alors ce n’est pas le moment de faire bronzette dans sa chaise longue ! Il y a du pain sur la planche ! Le défi de la semaine : « métamorphoser Monsieur Heureux, en Monsieur Bonheur ». C’est un principe : la joie, on ne la garde pas pour nous, on la disperse ! On n’est pas radin, on y va, il faut que ça pousse ! Chaque jeune doit ramener sa petite graine de bonheur à la fin de la semaine ! Au début la tâche ne semble pas si facile parce que même en costume dépareillé d’animateur, on ne jongle pas si aisément avec la Foi ! Comment capter l’attention des enfants ? Comment parler de la Foi sans les mettre mal à l’aise ? Est-ce que je suis capable de leur apporter quelque chose ? … Pas de panique !!! On oublie rapidement les formalités pour découvrir que finalement à l’École de Prière, il n’y a qu’à écouter son cœur pour que ça marche ! Branchez-le dès le matin au maximum et là : miracle ! Ce n’est pas l’eau qui se change en vin, mais bien l’eau plate qui se transforme en Badoit ! La vie pétille ! Alors accrochez-vous, parce que même avec seulement cinq heures de sommeil, ça dépote ! Vos pieds vous démangent, ils ont besoin de bouger ! Vos yeux s’ouvrent à tous les petits plaisirs de la journée ! Votre bouche a besoin de chanter, partager, expliquer ! Votre nez devient sensible à toutes les personnalités ! Vos mains ont besoin de façonner ! Vos oreilles décryptent tous les messages codés !... Et le plus incroyable dans tout ça , c’est que même si vous donnez tout ce que vous pouvez, cela ne reste que dérisoire par rapport à ce vous recevez ! C’est la magie de l’École de Prière. Alors c’est sûr, à défaut de s’être totalement transformé, Monsieur Heureux l’a rencontrée : Madame Bonheur ! Et oui, être animateur à l’École de Prière, en plus d’être une chance n’est en aucun cas être bénévole… Loin de là ! On reçoit bien plus que de la monnaie… On acquiert une expérience humaine ! Un regard, un sourire, une complicité… cela n’a pas de prix ! Mathilde Astier [Retour au dossier camps d'été ... ► ->art 1770] ---- Cet article est extrait de la revue "Eglise dans l’Aube" n° 6 de juin 2010. Rédaction & Administration : "La revue Catholique" 10 rue de l’Isle 10000 Troyes tel 03 25 71 68 04 -[Écrire->revuediocese@catholique-troyes.cef.fr] parution mensuelle Abonnement 25 €

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires