Œcuménisme : l'Eglise Orthodoxe de Troyes | Diocèse de Troyes

Œcuménisme : l'Eglise Orthodoxe de Troyes

L’Église Orthodoxe de Troyes La ville de Troyes est un endroit « béni de Dieu ». C’est un des berceaux du Judaïsme français, et le nombre, au mètre carré, d’églises, plus belles les unes que les autres, semble y être un des plus élevés de France. La plupart des confessions chrétiennes y ont leur « pied-à-terre ». L’Eglise orthodoxe est apparue à Troyes, au début du XXè siècle, avec l’arrivée de Russes, chassés par la Révolution de 1917. Les Russes blancs, majoritairement orthodoxes, venus chercher du travail dans l’industrie textile, ont d’abord assisté à des offices célébrés dans des endroits de fortune par des prêtres venant de Paris ou de Sens. Monsieur Roubatcheff, directeur technique de la teinturerie Clément Marot, où travaillaient de nombreux émigrés russes, a obtenu que l’on construise une chapelle en bois sur un terrain de la teinturerie. La chapelle, détruite par un bombardement en août 1940, avait presque les dimensions d’une petite cathédrale, d’après la carte postale dont nous disposons. Depuis cette période, la communauté s’est réduite pour diverses raisons et n’a plus eu de lieu de culte fixe. Protestants et catholiques ont prêté différentes salles ou chapelles jusqu'à ce que Monseigneur Stenger accorde, en mars 2000, à la communauté orthodoxe Saint Nicolas l’autorisation de célébrer ses offices en la chapelle Saint Jean-Baptiste, rue des Cumines. Nous y célébrons une liturgie dominicale mensuelle, précédée de vêpres le samedi soir. La langue commune aux huit nationalités représentées est maintenant le français, majoritairement utilisé dans les offices. La communauté se développe tout doucement et participe aux activités œcuméniques, à la mesure de ses possibilités. Elle s’est engagée timidement, mais avec intérêt dans le dialogue judéo-chrétien. Des liens amicaux se sont tissés depuis de nombreuses années avec les catholiques et les protestants. Des vêpres pascales orthodoxes seront célébrées cette année le dimanche de Pâques en la cathédrale de Troyes. Père André Krementzoff ---- Cet article est extrait de la revue "Eglise dans l’Aube". Rédaction & Administration : "La revue Catholique" 10 rue de l’Isle 10000 Troyes tel 03 25 71 68 04 mail : revuediocese@catholique-troyes.cef.fr parution mensuelle Abonnement 25 €

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires