Retour de Tamanrasset | Diocèse de Troyes

Retour de Tamanrasset

A Tamanrasset, l’appel du désert sur les pas de Charles de Foucauld Du 16 au 24 janvier 2010 un petit groupe de 12 pèlerins est allé à Tamanrasset et sur les pas du frère Charles de Foucauld en pèlerinage avec le diocèse de Troyes. Les priorités de Charles de Foucauld, c’étaient la prière et la rencontre des Touaregs. Notre pèlerinage fut aussi cela. C’est de cette façon là que nous sommes entrés dans la spiritualité du frère Charles: A travers les paysages superbes et variés de ce désert, du Tassili du Hoggar pendant 5 jours, à pieds ou en 4x4, et ceux du plateau de l’Assekrem dans le massif de l’Atakor avec leur faune et leur flore rares, mais tellement belles, leurs lever et coucher de soleil aux couleurs fabuleuses. Par notre mode de vie, en compagnie de nos amis Touaregs, lors des repas au grand air sur des installations rudimentaires et le thé traditionnel autour du feu; nos nuits sous tente ou à la belle étoile où nous pouvions admirer à souhait la voûte étoilée ; nos marches dans les oueds, sur les dunes, entre les curieuses cheminées de fée du Tassili du Hoggar et sur les chemins pentus nous menant à 2800 m d’altitude parmi les ânes sauvages et les roches volcaniques. Marches silencieuses et bienfaisantes dans le désert qui permettent de refaire l'unité intérieure. Par nos rencontres et nos partages avec les frères et les sœurs du Sacré Cœur à Tamanrasset où nous avons eu la chance de rencontrer le frère Antoine Chatelard, Petit Frère de Jésus, et à l’Assekrem avec le frère Ventura. Leur témoignage et leur vie sont un précieux enseignement sur la vie du frère Charles. Par la découverte des lieux où Charles de Foucauld a vécu : La Frégate et Le Bordj à Tamanrasset, l’Ermitage en haut de l’Assakrem, le désert. Par les temps de prière et de célébration eucharistique préparés à tour de rôle selon les bonnes volontés de chacun. A travers aussi la rencontre de chacun des membres du petit groupe que nous formions avec ses richesses et ses pauvretés. Ce sont autant de temps de grâces que nous souhaitons à tous de pouvoir connaître, à Tamanrasset ou ailleurs. Joël Jolain

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires