Le Carême : un plus ! | Diocèse de Troyes

Le Carême : un plus !

Le Carême est un printemps, un temps heureux, temps d’éclosion : il offre au chrétien la chance de se libérer de tout enfermement, en s’ouvrant à l’action de l’Esprit-Saint.. Comme disparaît le bourgeon devant la fleur qui naît de lui, s’efface l’être ancien et peut apparaître l’homme nouveau Pour cela, Chrétien, trois chemins te sont proposés : prière, jeûne, partage. La prière : est l’oxygène de ta vie. Elle te fait respirer par ‘en haut’, elle ouvre un passage vers l’infini. Ne demande pas à quoi elle sert, elle te fait entrer dans la gratuité mais ne sert à rien, sinon te faire vivre, à te relier, à t’ouvrir à la joie... Le temps que tu lui donnes sera pour Dieu le plus beau des cadeaux. La prière te libère de l’urgence, du superficiel, et te centre sur l’essentiel. Le jeûne : il est l’expression d’un ‘non’, un refus de dépendance : non, je ne suis pas seulement un consommateur de biens. Jeûner, c’est prendre de la distance face à toutes les sollicitations, les urgences de la consommation; c’est créer un espace entre les biens quels qu’ils soient, et toi-même, un espace de silence où peut s’exprimer et jouer ta liberté. Tu ne vaux ni par ce que tu produis, ni par ce que tu consommes. Ta richesse n’est pas dans l’avoir mais seulement dans ce que tu es, dans la liberté créatrice de ton être. S’abstenir de nourriture, d’alcool, de cigarettes, de loi - sir ou de toute autre chose n’est pas un but en soi, mais un moyen pour orienter tes désirs, creuser une autre faim, investir ailleurs. Le partage : la part que tu n’as pas consommée, grâce au jeûne, tu ne la mettras pas de côté pour la retrouver ensuite, en fin de carême, elle est destinée à entrer dans la part réservée au partage. Le jeûne permet de donner. Partager, c’est faire de l’autre avec qui tu partages un égal, un proche, un frère. Il permet de restituer à celui qui manque le nécessaire auquel il a droit. Le partage comporte une dimension de justice, de devoir. Le Carême est un chemin qui nous conduit vers une vie plus ouverte, plus libérée, plus généreuse, plus donnée. Un printemps à ne pas manquer. Le Carême, un plus ! Père Guy Rutten ---- Cet article est extrait de la revue "Eglise dans l’Aube". Rédaction & Administration : "La revue Catholique" 10 rue de l’Isle 10000 Troyes tel 03 25 71 68 04 mail : revuediocese@catholique-troyes.cef.fr parution mensuelle Abonnement 25 €

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires