Une journée du Pardon (2009) | Diocèse de Troyes

Une journée du Pardon (2009)

17 DÉCEMBRE À SAINT NICOLAS DE TROYES Une journée du pardon L’annonce avait été faite par des affiches et des tracts dans les paroisses de l’agglomération troyenne, sur les ondes de RCF et les journaux locaux, par des calicots sur quelques façades d’églises, par les panneaux lumineux de la ville…et par le bouche à oreilles ! Dès 7h du matin, dans une église dont l’accueil avait été particulièrement soigné, une soixantaine de personnes se rassemblait pour la prière des Laudes animée par les Soeurs Oblates de Saint François de Sales… Des prêtres étaient déjà à disposition, en différents points de l’édifice pour recevoir, écouter, conseiller, sans précipitation et célébrer le sacrement de pénitence et de réconciliation avec les personnes qui le souhaitaient. Jusqu’à 22h, ce n’est pas moins d’une trentaine de prêtres dont notre évêque, qui se sont relayés pour permettre cette rencontre avec le Christ qui accueille et réconcilie. A la fin de chaque entretien, chaque personne recevait une bougie à allumer au cierge pascal et les jeunes un foulard blanc comme signe de résurrection, de la grâce du baptême restaurée. Un grand buisson de lumières donnait à voir la foule des « ressuscités » ! C’est bien en relation avec le baptême que le sacrement du pardon est célébré. Au centre de la nef, la cuve baptismale, le cierge pascal et un vêtement blanc le rappelaient. Parmi la palette des propositions ouvrant à la joie du pardon, il y en avait pour tous les goûts ! Méditation pénitentielle du père Michel Gatouillat sur la parabole du Père et des deux fils (Luc 15) avec la célèbre peinture de Rembrandt, office liturgique du milieu du jour animé par les Soeurs de la Providence et de la Congrégation Notre Dame de Montréal, vêpres par les Soeurs du Bon Secours, chapelet médité avec le père Nicolas Derrey et des membres des Équipes du Rosaire, catéchèses sur le pardon par Mgr Marc Stenger, temps spécifique pour les collégiens et lycéens avec le père Guillaume Langlois et des animateurs d’équipes de jeunes, et en finale, à 21h, l’Eucharistie présidée par notre évêque et une quinzaine de prêtres rassemblant environ 300 personnes qui prolongèrent la fête par le partage de boissons et de gâteaux. N’oublions pas les nombreux acteurs ayant préparé discrètement et efficacement cette journée pour que l’accueil y soit chaleureux et priant. Parmi les points positifs, je soulignerai volontiers que cette journée a permis à certaines personnes de faire tout simplement une pause de silence et de réflexion, à d’autres de grappiller un temps de prière ou d’enseignement, à d’autres de déposer de lourds fardeaux, à d’autres encore de reprendre contact avec le sacrement du pardon, et aux prêtres le bonheur de vivre une dimension forte de leur ministère. C’était une première en son genre qui voulait aider à préparer et vivre « Noël autrement », à offrir le pardon et la paix du Christ dans le souffle des initiatives missionnaires de notre diocèse, et plus largement des perspectives de l’Église de France « pour proposer la foi dans la société actuelle ». A écouter les participants, cette journée a fait du bien ! Père Bertrand Roy

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires