Festival 2009 : les concerts | Diocèse de Troyes

Festival 2009 : les concerts

Une offre très variée pour ce festival du 5 au 20 juin, avec plus d'un concert par jour et, le dimanche, les messes en musique! Vous constaterez au passage que le programme ne se limite pas à l'agglomération troyenne. Chacun des concerts est présenté ci-dessous, par ordre chronologique. ||||| |
Si vous vous contentez de la liste des concerts, vous pouvez y accéder en cliquant sur la photo ci-dessous.
|
Si vous souhaitez un récapitulatif par lieu, vous pouvez y accéder en cliquant sur la photo ci-dessous.
| |
|
| ---- ---- - Vendredi 5 juin à 20h30: ensemble vocal Maurice Emmanuel avec le chœur et l'ensemble de cuivres du Conservatoire

Lieu: Église Notre-Dame des Trévois, à Troyes. Entrée libre. L’Ensemble vocal Maurice Emmanuel a été créé en 1965 à Troyes par l’abbé Barbier, alors maître de chœur à la cathédrale. Dirigé successivement par François Madurell et Françoise Lasserre, ce chœur d’une soixantaine de chanteuses et chanteurs est maintenant dirigé par Françoise Ricordeau. Par ailleurs, l’Ensemble de cuivres, percussions et orgue du Conservatoire de Troyes sera dirigé par Gilles Herbillon et le Chœur du Conservatoire par Marcus Schaaf. La variété de leur répertoire, dans le choix des genres et des compositeurs, témoigne de l’éclectisme de ces formations dont la réputation n’est plus à faire. Entre autres œuvres, ils interprèteront le Gloria de Rutter, la Messe de Bernstein, le Psaume 140 de Schütz.
- Samedi 6 juin à 16 h: Duo Giuliani

Lieu: Église de Géraudot. Entrée libre. Une passion commune pour la voix, le désir d’explorer des répertoires peu joués pour voix et guitare, ainsi qu’une longue amitié ont conduit Nicole Uzan, soprano, et Gérard Iglésia, guitare, à fonder le Duo Giuliani. La particularité du timbre de Nicole Uzan et l’intériorité de son interprétation, de même que la singularité et la dextérité de Gérard Iglésia, permettent de faire ressortir toute la poésie et les sentiments inhérents aux différents styles musicaux du Moyen-âge, des époques baroque et romantique ou du XXe siècle.
- Samedi 6 juin à 20 h 30 : The Gospel River

Lieu: Église Saint-Bruno, à Troyes. Entrée libre. Tout en s’inspirant de groupes mythiques, "The Gospel River" propose des compositions et des arrangements originaux de Negro spirituals et Gospel, nous entraînant dans l’histoire du peuple afro-américain déraciné. De grands classiques mais surtout des cris du coeur qui, quelles que soient vos origines et convictions, ne vous laisseront pas insensibles.
- Samedi 6 juin à 20 h 30 : Ensemble vocal liturgique de Mulhouse

Lieu: Église de Nogent-sur-Seine. Entrée libre. L'Envol, Ensemble vocal liturgique de Mulhouse, a été créé en 1993. Il est composé d'une vingtaine de choristes placés sous la direction de Bruno Rufenacht, fondateur de l'ensemble. Son premier objectif est de faire connaître les oeuvres du répertoire de l'Union Sainte-Cécile grâce à ses enregistrements et ses animations d‘offices religieux. Envol aborde également les polyphonies sacrées anciennes et contemporaines, et se produit régulièrement en concert.
- Dimanche 7 juin : Messe en musique à la cathédrale à 10h30 avec la participation de L’ensemble vocal liturgique de Mulhouse, présent la veille à Nogent. - Dimanche 7 juin : Messe en musique à l'église du Sacré Cœur à la Chapelle Saint-Luc à 11h00 avec la participation de The Gospel River présent la veille à Troyes. - Dimanche 7 juin à 16 h : Ensemble vocal liturgique de Mulhouse

Lieu: Basilique Saint-Urbain, à Troyes. Entrée libre. L'Envol, Ensemble vocal liturgique de Mulhouse, a été créé en 1993. Il est composé d'une vingtaine de choristes placés sous la direction de Bruno Rufenacht, fondateur de l'ensemble. Son premier objectif est de faire connaître les oeuvres du répertoire de l'Union Sainte-Cécile grâce à ses enregistrements et ses animations d‘offices religieux. Envol aborde également les polyphonies sacrées anciennes et contemporaines, et se produit régulièrement en concert.
- Dimanche 7 juin à 20 h 30 : Orchestre d’harmonie de l’ Alerte

Lieu: Église Saint-Nizier,à Troyes. Entrée libre. Un orchestre d’harmonie et une école de musique plus que centenaires créés par un jésuite, le Père Lafra, dont l’objet est toujours resté le même : l’éducation populaire à la musique. D’abord un patronage, puis une société de gymnastique avec une clique composée de tambours et de clairons, l’Alerte est rapidement transformée en harmonie. Aujourd’hui, cet orchestre rassemble une cinquantaine de musiciens dirigés par Gilles Herbillon. L’Orchestre d’harmonie de l’Alerte se produit régulièrement à Troyes et dans l’Aube. Son répertoire est composé d’arrangements d’œuvres classiques et de compositions pour orchestre d’harmonie. Ils interprèteront, entre autres œuvres, Stuffen de Jacob de Haan et The Fortress variations de Tim Waters. - Lundi 8 juin à 20 h 30 : Daniel Propper, au piano

Lieu: Salle Val de l’Isle, à Troyes. Entrée libre. "Viennois d'origine, Suédois de naissance et Français d'adoption", telles sont les empreintes toutes européennes de Daniel Propper, pianiste, né à Stockholm en 1969. Très jeune, Daniel Propper est l'élève du pédagogue suédois Gunnar Hallhagen et travaille plus tard avec la légendaire pianiste Tatiana Nikolaïeva qui le fait jouer au Festival de Salzburg en 1990. Il obtient un grand nombre de récompenses et de prix. En 1994, il est admis au cycle de perfectionnement du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. En 1993, il obtient le diplôme de soliste du Conservatoire Royal de Musique de Stockholm. Il interprétera des œuvres de Bach, Liszt, Busoni et Messiaen.
- Lundi 8 juin à 20 h 30 : Ensemble vocal du Val d’Aube

Lieu: Église de Saint-André les Vergers. Entrée libre. Dirigée par Monique Davot, cette formation d’une soixantaine de choristes de Bar-sur-Aube et de sa région, tous amateurs et d’horizons divers, est en constante recherche de qualité et de perfection. Son répertoire s’étend du moyen âge à la musique contemporaine française ou étrangère, profane ou sacrée. Au programme de ce concert, des chants orthodoxes, hébreux, palestiniens, d’Amérique latine, d’Afrique du sud, ainsi que des œuvres de Bach, Haendel, Mendelssohn, Verdi. - Mardi 9 juin à 20 h 30 : Trio Vivere, soprano, hautbois et orgue

Lieu: Temple de l’Église réformée, à Troyes. Entrée libre. Musique sacrée ou profane, le Trio Vivere ne travaille qu’à partir de partitions originales pour voix et instruments ou instruments seuls, de la fin du XVIIe ou du début du XVIIIe siècle : Bach, Telemann, Buxtehude, Heinichen, Campra, Couperin, Delalande, Purcell … avec Anne Guinaud-Staïcu, soprano, Claude Villevieille, hautbois, et Vincent Péron, orgue.
- Mardi 9 juin à 20 h 30 : Ensemble de clarinettes de l’ Alerte

Lieu: Église de Marigny-le-Châtel. Entrée libre. Ensemble de clarinettes de l’Alerte, sous la direction de Pascal Houard. Issu de l’école de musique de l’Alerte, cet ensemble est formé d’une dizaine d’instrumentistes chevronnés. Ils interprèteront, entre autres œuvres, des pièces de l’Art de la Fugue de Jean-Sébastien Bach, l’Ave Maria de Gounod et le concerto no1 de Stamitz. - Mercredi 10 juin à 18 h : Quintette Monsolo en partenariat avec Les Concerts Vinteuil

Lieu: Maison des Aînés "Le Banian", 110 bis avenue Edouard-Herriot, à Troyes. Entrée libre. L’originalité du Quintette Monsolo, formé en 2005, réside dans l’apport d’une contrebasse à un quatuor à cordes, laquelle élargit la tessiture et donne une toute autre dimension sonore ainsi que des possibilités expressives uniques. Enrichissant son répertoire par la redécouverte d’œuvres méconnues ou oubliées, le Quintette Monsolo collabore aussi à des créations avec des compositeurs d’aujourd’hui. Il bénéficie de l’enseignement de grands musiciens dont ceux du Quatuor Ysaïe. Il se produit régulièrement au delà de nos frontières. Au programme de ce concert pédagogique : Mozart, Britten, Piazzolla, Tchaïkovski, Debussy.
- Mercredi 10 juin à 20 h 30 : Quintette MERAG en partenariat avec Les Concerts Vinteuil

Lieu: Salle Val de l’Isle, à Troyes. Entrée libre. Le Quintette Merag se forme en 2005 à l’instigation de Gildas Guillon et Aline Besnier. Il commence par aborder le répertoire du quatuor à cordes et se consacre depuis quelques années à la musique pour quintette avec piano des XIXe et XXe siècles, mais son répertoire s’étend aussi à la transcription d’œuvres symphoniques et de musique de chambre. Il rassemble cinq jeunes musiciens professionnels ou semi-professionnels, tous issus de l’Ensemble Parisien, dirigé par Alexis Roy. - Jeudi 11 juin à 20 h 30 : Quintette Monsolo en partenariat avec Les Concerts Vinteuil

Lieu: Église de Barberey Saint-Sulpice. Entrée libre. L’originalité du Quintette Monsolo, formé en 2005, réside dans l’apport d’une contrebasse à un quatuor à cordes, laquelle élargit la tessiture et donne une toute autre dimension sonore ainsi que des possibilités expressives uniques. Enrichissant son répertoire par la redécouverte d’œuvres méconnues ou oubliées, le Quintette Monsolo collabore aussi à des créations avec des compositeurs d’aujourd’hui. Il bénéficie de l’enseignement de grands musiciens dont ceux du Quatuor Ysaïe. Il se produit régulièrement au delà de nos frontières. Au programme de ce concert pédagogique : Mozart, Britten, Piazzolla, Tchaïkovski, Debussy. - Jeudi 11 juin à 20 h 30 : Duo vocal Zéphir, avec Audrey Bentley, soprano, et Maria Mirante, mezzo

Lieu: Salle Val de l’Isle, à Troyes. Entrée libre. Le duo vocal Zéphir est né de la complicité de deux chanteuses animées d’un projet commun : explorer, avec originalité, toute une palette d’émotions, où le rêve et la tendresse côtoient la passion et l’humour. Le duo vocal Zéphir propose sa dernière création : « Face à face lyrique », un spectacle musical pour soprano et mezzo. Elles sont accompagnées par un pianiste. Il s’agit d’un face à face de deux voix mais aussi de deux genres : l’opéra et la musique sacrée. A travers différents thèmes, le duo met en lumière ce qui rapproche ces deux genres : le pardon pour Rossini, l’amour pour Mozart, le partage pour Haendel.
- Vendredi 12 juin à 20 h 30 : Quatuor Cellissime

Lieu: Basilique Saint-Urbain, à Troyes. Entrée libre. Issu de l’orchestre de violoncelles fondé en 1985 par Marc-Didier Thirault, le quatuor Cellissime se produit en tant que tel depuis l’année 2000. Il interprète des œuvres des XVIIe et XVIIIe siècles et se sent aussi très à l’aise dans le répertoire contemporain pour lequel il a contribué à de nombreuses créations. Cet ensemble à la carrière internationale est composé de Marc-Didier Thirault, qui le dirige, de Frédérique Aronica, Kayoko Yocote et Alexandre Lacour. A leur programme Telemann, Bach, Grieg et des auteurs slaves. - Vendredi 12 juin à 20 h 30 : Chant harmonique avec Borg Diem Groeneveld

Lieu: Église de Javernant. Entrée libre. Il s’agit de se retrouver autour du chant des harmoniques, du chant méditatif et du chant spontané et libre dans un espace de confiance, de liberté, d’échange et d’unité. Borg Diem Groeneveld est chanteur harmonique et thérapeute vocal. Il a publié un manuel de travail vocal et enregistré plusieurs CD d’improvisations. Il enseigne le développement vocal dans divers établissements d'enseignement supérieur et compagnies théâtrales aux Pays-Bas. - Samedi 13 juin à 16 h : Violoncelle Solo

Lieu: Eglise Saint-Benoît de Feuges. Entrée libre. Auboise d'origine, Aline Besnier est une jeune violoncelliste qui a débuté ses études musicales au Conservatoire National de Troyes, obtenant une médaille d’or. Elle poursuit ses études musicales en cycle spécialisé au Conservatoire du Centre de Paris participe pendant plusieurs années à l'Orchestre Symphonique de l'Aube. Membre fondateur du Quintette MERAG et violoncelle solo de l'orchestre Donna Musica, elle joue régulièrement dans d'autres formations, notamment l’Ensemble Parisien. Elle interprétera des suites de Bach et Barchet. - Samedi 13 juin à 20 h 30 : Chœur de Chambre Atout Voix

Lieu: Église Saint-Martin de Romilly sur Seine. Entrée libre. L’association « Atout Voix » a été créée afin de promouvoir l’art vocal. Une centaine de membres se répartissent dans le Chœur de Chambre, le Chœur d’enfants, l’éveil musical et vocal. Le Chœur de Chambre est constitué de 10 chanteurs. Son répertoire couvre sept siècles de chant choral. Son chef de chœur, Frédéric Mura, enseigne la technique vocale dans plusieurs écoles de musique ainsi qu’à l’université de Tours. - Samedi 13 juin à 20 h 30 : Les Musiciens du Roy sous la direction de Jean-Louis Petit

Lieu: Église de Brienne le Château. Entrée libre. Jean-Louis Petit fonde son ensemble instrumental en 1958, en même temps que son orchestre. La mission de cet ensemble consiste à interpréter les musiques baroques du Grand Siècle, remises à jour. Il enregistre de nombreuses partitions découvertes à la Bibliothèque Nationale. Etabli non loin de Versailles où il anime le château par des concerts réguliers, l’Ensemble prend le nom « les Musiciens du Roy ». Les quatre musiciens, violon, violoncelle, flûte et clavecin, interprèteront des œuvres de Leclair, Loeuillet, Marin-Marais, Teleman, autour des sonates d’Eglise de Mozart et de l’Offrande musicale de Bach. - Samedi 13 juin à 20 h 30 : Chœur de chambre Castella

Lieu: Basilique Saint Urbain de Troyes. Entrée libre. Fondé en 1989, le Chœur Castella est constitué essentiellement de 24 anciens élèves du Lycée Jean de la Fontaine de Château-Thierry. Son répertoire s’étend de la Renaissance aux compositeurs de la première moitié du XXème siècle. Il se produit régulièrement dans sa ville d’origine, et effectue chaque année une tournée dans les autres régions de France ou dans les pays d’Europe. Il interprètera des motets de Monteverdi et Cima, des anthems de Purcell, des motets de Félix Mendelssohn et des chœurs de Benjamin Britten, ainsi qu’une cantate de Jean-Sébastien Bach.
- Dimanche 14 juin : Messe en musique à la cathédrale à 10h30 avec la participation de l’ensemble vocal Sanctus de Sainte Savine - Dimanche 14 juin à 16 h 00 : Carte blanche à Michaël Matthès, titulaire des grandes orgues de Troyes.

Lieu: Cathédrale Saint-Pierre Saint-Paul, Troyes. Entrée libre. Professeur au Conservatoire Marcel Landowski, à Troyes, Michaël Matthès est titulaire des Grandes Orgues de la Cathédrale de Troyes. Elève de Marie-Claire Alain et Susan Landale, il entre au CNSM de Paris dans la classe d’Odile Pierre en 1983. Parallèlement, il travaille l’improvisation avec Pierre Cochereau, l’analyse, l’harmonie, le contrepoint et la fugue avec Yvonne Desportes et Marcel Bitsch. Au contact de Pierre Labric, de Jean-Jacques Grunenwald, de Jean Langlais et d’Olivier Messiaen, sa passion pour la musique française du XXe siècle grandit au point d’orienter sa carrière. Il est considéré aujourd’hui comme l’un des plus brillants représentants de la tradition de la grande école d’orgue française du XXe siècle fondée par Marcel Dupré.
- Dimanche 14 juin à 20 h 30 : Trio Hadaly

Lieu: Église d’Arcis sur Aube. Entrée libre. Issus pour deux d’entre eux du Quatuor Anton, les musiciens du trio Hadaly (violon, alto et violoncelle), tous premiers prix de conservatoire, souhaitent faire découvrir à un large public le répertoire encore trop peu connu du trio à cordes, et notamment des œuvres rares tel que le Trio de Gidéon Klein.
- Dimanche 14 juin à 20 h 30 : Trio Castalie

Lieu: Église Saint Martin, à Troyes. Entrée libre. Anne Goyen, mezzo soprano, est spécialisée dans la mélodie, le chant sacré et la musique de chambre. Elle participe à de nombreux concerts en tant que soliste du duo « Fioretti musicali », de l’ensemble « Jubilate » et du trio « Castalie ». Michel Thiolat, guitariste, a travaillé avec Alexandre Lagoya avant d’étudier au Conservatoire de Paris. Jean-Michel Louchart, organiste titulaire à Saint Marcel à Paris et pianiste concertiste, est également professeur au Conservatoire de Ville d’Avray. Ces trois musiciens interprèteront des œuvres de Bach, Vivaldi, de Grigny, Mendelssohn, Saint-Saëns, Roberday. - Lundi 15 juin à 20 h 30 : Claire Farge, soprano, et Michaël Matthès, orgue

Lieu: Église de Pont Sainte-Marie. Entrée libre. Claire Farge s’est produite avec les chœurs de Radio France, du Grand Théâtre de Bordeaux et donne régulièrement des récitals de lieder et de mélodies françaises. Michaël Matthès est titulaire des Grandes Orgues de la cathédrale de Troyes et professeur au Conservatoire national Marcel Landowski. Ils interprèteront des œuvres sacrées de Mozart à Fauré. - Mardi 16 juin à 20 h 30 : Les Petits Chanteurs de Champagne

Lieu: Église d’Eaux Puiseaux. Entrée libre. La Maîtrise de la cathédrale de Troyes interprétera, sous la direction de Paul Haffray, la Messe seconda de Hassler, des motets baroques, de Franck et de Fauré, deux chœurs du Messie de Haendel et le final de la Passion selon Saint Jean de Jean-Sébastien Bach. - Mardi 16 juin à 21 h : ensemble vocal Maurice Emmanuel avec le chœur et l'ensemble de cuivres du Conservatoire

Lieu: Église Saint-Pierre, à Bar-sur-Aube. Entrée libre. L’Ensemble vocal Maurice Emmanuel a été créé en 1965 à Troyes par l’abbé Barbier, alors maître de chœur à la cathédrale. Dirigé successivement par François Madurell et Françoise Lasserre, ce chœur d’une soixantaine de chanteuses et chanteurs est maintenant dirigé par Françoise Ricordeau. Par ailleurs, l’Ensemble de cuivres, percussions et orgue du Conservatoire de Troyes sera dirigé par Gilles Herbillon et le Chœur du Conservatoire par Marcus Schaaf. La variété de leur répertoire, dans le choix des genres et des compositeurs, témoigne de l’éclectisme de ces formations dont la réputation n’est plus à faire. Entre autres œuvres, ils interprèteront le Gloria de Rutter, la Messe de Bernstein, le Psaume 140 de Schütz. - Mercredi 17 juin à 20 h 30 : Quatuor Prima Vista

Lieu: Basilique Saint Urbain, à Troyes. Entrée libre. Le Quatuor « Prima Vista » est au service du grand répertoire classique du quatuor à cordes, mais également de la création d’œuvres de compositeurs modernes ou contemporains. Il s’est produit lors de 650 concerts, en France, en Europe, aux Etats-Unis et même en Afrique, sans renier son attachement à sa ville de Clermont-Ferrand, ni son travail de diffusion du patrimoine musical d’Auvergne et de recherche musicologique. La cantatrice Ilona Baldo accompagnera le quatuor Prima Vista, qui interprètera la suite de danses de Jean-Sébastien Bach, ainsi que la cantate BWV 209, puis le « Stabat Mater » de Boccherini.
- Mercredi 17 juin à 20 h 30 : Trio Guerchovitch

Lieu: Salle polyvalente, place du marché, Bar-sur-Seine. Entrée libre. Tatiana Guerchovitch, pianiste, a fait ses études au Conservatoire Tchaïkovski de Moscou où elle a obtenu son Premier Prix avant d’être médaille d’or du Ministère de la Culture. Michel Gershwin a 15 ans quand il remporte le Premier Prix de violon de Biélorussie et entre au Conservatoire Tchaïkovski. Aujourd’hui professeur au Conservatoire national régional de Douai, il mène parallèlement une carrière de soliste qui le conduit dans les salles les plus prestigieuses du monde. Leur fils, Pavel, entré à l’âge de 8 ans au CNR de Paris, fait preuve d’une grande maturité musicale. Ce trio interprètera des variations pour piano et violon de Messiaen, une sonate et un concerto pour deux violons de Bach, une sonate d’église de Mozart, ainsi que des pièces de Bruch et Szymanowsky. - Jeudi 18 juin à 20 h 30 : Duo Honda-Durantel en partenariat avec Les Concerts Vinteuil

Lieu: Église de Buchères. Entrée libre. Le duo « Honda – Durantel » propose dans ce programme un voyage musical allant du baroque à la création contemporaine en passant par Mozart et Martinu. Partenaires en quatuor et en quintette, Samika Honda et Sylvain Durantel se produisent en duo depuis 2007. Ils ont suivi l’enseignement de Jens Mcmanama au conservatoire de Paris.
- Jeudi 18 juin à 20 h 30 : Groupe vocal basque Otxote Lurra

Lieu: Église Notre-Dame des Trévois, à Troyes. Entrée libre. Jordi Freixa à l’époque titulaire de l’Opéra National de Bordeaux, réunit huit chanteurs lyriques pour créer l’Otxote Lurra. Depuis l’octuor s’est produit lors de plus 300 concerts ainsi que dans le cadre de festivals, en Europe où Lurra se fait l’ambassadeur de la culture basque. L’octuor Lurra se produit régulièrement en églises et a été invité en 2003 au Festival de l’Abbaye de Sylvanès, en 2004 aux Festivals d’Antibes et de Dax, en 2006 au Festival de Perpignan, en 2007 au Festival Voix sacrées du Monde à Lausanne (Suisse) et en 2008 au Festival de Metz et à nouveau à Sylvanès pour représenter le répertoire basque sacré. Les concerts sont interprétés a capella.
- Vendredi 19 juin à 20 h 30 : Ensemble vocal Sanctus

Lieu: Église de Sainte-Savine. Entrée libre. Fondé en 1983, l’Ensemble vocal Sanctus a pour vocation de faire connaître et aimer le chant choral profane et religieux. Dirigé par Francis Boivin, il interprétera, entre autres œuvres, la messe brève de Gabrielli, la Salve Regina de Listz, l’Alléluia de Scarlatti, l’Ave Verum de Gounod. - Vendredi 19 juin à 20 h 30 : Matthieu Normand au piano accompagné de Laurence Hekster à la flûte

Lieu: Salle Val de l’Isle, à Troyes. Entrée libre. Matthieu Normand, originaire de l'Aube, débute le piano à 9 ans auprès de Claire-Agnès Protin avant de rejoindre le Conservatoire national régional de Reims où il obtient ses médailles d’or de piano et de musique de chambre en 2001. Après l'obtention d'un Premier Prix de piano et un autre de perfectionnement au CNR de Boulogne-Billancourt, il s'oriente vers le Conservatoire Royal de Bruxelles dont il sort diplômé en 2008. Laurence Hekster a commencé l'étude de la flûte à l'âge de 8 ans. Premier Prix du Conservatoire Royal de Bruxelles, diplômée en diverses disciplines, elle joue dans différents orchestres et ensembles, se consacrant essentiellement à la musique de chambre et à l'enseignement dans diverses académies. Ensemble, ils interprèteront une Sonate de Jindrich Feld, trois Romances de Robert Schumann, une Sonatine de Pierre Sancan, et une Suite de Charles-Marie Widor. - Samedi 20 juin à 16 h : Balalaïka, "Cordes de Russie"

Lieu: Église de Mathaux. Entrée libre. Professeur de balalaïka à la Schola Cantorum de Paris de 1992 à 1996, Guéorgui Swistounoff a fait ses études avec des grands maîtres de l’Institut Gnésyne de Moscou et avec Paul Volochine au Conservatoire Serge Rachmaninoff de Paris. Concerts dans les grandes salles parisiennes et à l’étranger, tournées, festivals, musiques de film, récitals jalonnent sa carrière. Il a déjà été apprécié aux Soirées musicales d’Avalleur. Son programme solo est composé d’œuvres originales, d’arrangements et de compositions personnelles. - Samedi 20 juin à 20 h 30 : Sotto Voce et les Hautbois du Blason, en partenariat avec La Maison du Boulanger

Lieu: Cathédrale. Entrée libre. Créé en 1981, Sotto Voce a pour vocation la mise en valeur et la diffusion du répertoire écrit pour ensembles vocaux : œuvres a capella ou accompagnées, oratorios, messes, opéras… Régulièrement invité à participer à certains festivals, cet ensemble se produit aussi dans des lieux non dédiés à la musique tels les hôpitaux, les maisons de santé ou encore les prisons, répondant ainsi à sa double mission artistique et humaniste. Les Hautbois du Blason se composent de musiciens qui explorent le répertoire des instruments à anches doubles et s’associent régulièrement à Sotto Voce pour des programmes nécessitant un chœur et des vents. Ensemble, ils interprèteront la Messe de Saint-Jérôme de Joseph Haydn, le motet Grand Ricercare de Jean-Sébastien Bach, et des Sonates d’église de Wolfgang Amadeus Mozart.
Après le festival, les rencontres musicales reprendront dès le 5 juillet. Plus d'informations dans la rubrique [Rencontres musicales et spirituelles->rub21]. ---- - [Retour au festival->rub83]

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires