Ecclesia : • Se mettre en route pour la fête diocésaine du 28 juin prochain | Diocèse de Troyes

Ecclesia : • Se mettre en route pour la fête diocésaine du 28 juin prochain

Se mettre en route pour la fête diocésaine du 28 juin prochain 

C’est d’abord laisser l’Esprit, à travers nos équipes, nos projets, notre vie pastorale habiter nos pas de pèlerins au souffle de la Parole et ainsi oser être créateur, inventeur de la Bonne Nouvelle.

Le livret « Ensemble vivre la parole de Dieu dans le souffle d’Ecclesia » dont chaque Espace peut disposer d’un grand nombre d’exemplaires, est un outil de relecture ; il s’inscrit en parfaite connexion avec les projets pastoraux paroissiaux.

Ce livret permet de relire ces projets ainsi que la vie pastorale pour saisir les traces qui donnent vie à la Parole…

Comme c’est écrit dans Appelés et Envoyés : « Nous sommes une Eglise en chemin, en Visitation, en dialogue.

La Parole vécue ensemble manifeste le Corps du Christ.

Alors, prenons le temps, en Ensembles paroissiaux pour regarder, relier nos projets pastoraux du terrain avec la démarche missionnaire d’Ecclesia.

Les itinéraires et les projets sont différents en fonction des lieux, de l’attention qui y est portée et du sens que l’on veut donner à telle ou telle démarche ou événement.

La diversité des projets est une richesse, ils sont les témoins d’une Eglise qui se situe au milieu des hommes et des femmes pour devenir des éveilleurs d’une Bonne Nouvelle annoncée à chacun et chacune sans condition aucune, sans frontière.

C’est regarder le Monde en Résonance avec le vécu de chacun.

Ces éveilleurs, ce sont les équipes pastorales, équipes d’animation paroissiale, animateurs laïques en pastorale, catéchistes, personnes- relais, services et mouvements, c’est vous, nous, toi et moi.

A chaque période de l’Histoire, l’Église s’est inscrite dans les événements et les mutations de son temps, elle a su rester fidèle à sa responsabilité d’annoncer une parole de libération, de dignité et de reconnaissance..

Avec Lumen Gentium, le Concile pose dès le début que l’Eglise n’est pas extérieure au mystère qu’elle annonce. Elle n’est pas seulement le groupe des amis du Christ. « Elle est dans le Christ, en quelque sorte, le sacrement, c’est-à-dire à la fois le signe et le moyen de l’union intime avec Dieu et de l’unité de tout le genre humain. »

En ce temps de printemps, laissons jaillir en nous ces germes de l’Eglise d’aujourd’hui et de demain. Chaussons nos pieds des sandales de la Résurrection.

 

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires