Un appel : construire la maison Europe | Diocèse de Troyes

Un appel : construire la maison Europe

Cet appel nous a été lancé par la COMECE lors de son Assemblée plénière de mars 2009. Qu’est-ce que la COMECE ? Quel est le contenu de son appel ? Qu’est-ce que la COMECE ? Créée en 1980, la COMECE (prononcer la « comécé ») réunit les épiscopats des pays de l’Union européenne. Composée de 24 évêques délégués par les conférences épiscopales des Etats membres de l’UE, elle a pour objectifs : – d’accompagner et analyser le processus politique de l’UE. – d’informer et conscientiser l’Église sur les développements de la législation et des politiques européennes. – d’encourager la réflexion, basée sur la doctrine sociale de l’Eglise, sur les défis posés par la construction d’une Europe unie. L’Église a soutenu dès le départ le projet d’intégration européenne et la COMECE en est aujourd’hui un soutien actif comme en témoigne la déclaration faite par les évêques la composant, lors de leur dernière Assemblée plénière, dans la perspective de l’élection du Parlement européen des 4-7 juin prochains. L’appel des évêques de la COMECE : Une appréciation positive du processus d’intégration européenne : « Après 64 ans de développement pacifique et 20 ans après la chute du Rideau de fer, qui a mis un terme à la division du continent, le processus d’intégration européenne mérite d’être apprécié en dépit de certaines lacunes. Même en ces temps d’incertitude dus à la crise financière et économique, l’UE a prouvé qu’elle est un havre qui s’efforce de préserver la stabilité et la solidarité parmi ses membres. Aujourd’hui, en 2009, l’UE porte en elle la capacité et les moyens de répondre aux défis les plus urgents et les plus pressants de notre temps. C’est pourquoi nous, les évêques de la COMECE, soutenons et promouvons l’UE comme projet d’espoir pour tous ses citoyens ». La responsabilité des chrétiens : « Tout chrétien a non seulement le droit mais également la responsabilité de s’engager activement dans le projet européen en exerçant son droit de vote. La participation des chrétiens est essentielle pour redécouvrir l’«âme de l’Europe» qui est vitale pour répondre aux besoins fondamentaux de la personne humaine et pour le service du bien commun ». Ce que les chrétiens attendent du Parlement européen : Les évêques de la COMECE mettent en évidence un certain nombre de priorités qui doivent guider l’action du Parlement européen : – respecter la vie humaine et soutenir la famille fondée sur le mariage. – promouvoir les droits sociaux des travailleurs et appuyer une gouvernance économique fondée sur des valeurs éthiques visant un développement humain durable au sein de l’UE et au niveau mondial. – faire preuve de solidarité envers les plus faibles et les plus nécessiteux dans nos sociétés et promouvoir la justice dans les rapports de l’UE avec les pays en voie de développement. – protéger la création par la lutte contre le réchauffement climatique et l’encouragement d’un style de vie basé sur la modération. – promouvoir la paix dans le monde par une politique extérieure de l’UE coordonnée et cohérente. Les évêques de la COMECE concluent leur appel en rappelant la déclaration du pape Jean–Paul II : « L’inspiration chrétienne peut transformer l’ensemble des composantes politiques, culturelles et économiques en une convivialité où tous les Européens se sentent chez eux » (Ecclesia in Europa, 121). François Bonicel Le 26 avril 2009 Le message est clair. Nous sommes appelés à voter aux prochaines élections européennes, notre choix devant être éclairé par les valeurs proposées par la doctrine sociale de l’Église qui tendent au bonheur des hommes.

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires