Mission de France : Témoignage | Diocèse de Troyes

Mission de France : Témoignage

Dans l’Aube depuis septembre 1964, au titre de la Mission de France, j’ai fait partie de l’équipe de Bouilly qui comprenait deux autres membres. Cette équipe, vieille d’une dizaine d’années, était au tournant d’une nouvelle étape. L’état de la situation religieuse nous a fortement incités à inventer de nouvelles formes de présence du prêtre. Si nous voulions réellement partager la vie de la population active, il nous fallait partir au travail. Embauché comme manoeuvre peintre, dans une entreprise locale qui travaillait sur notre secteur, je me rendis présent au moment où dans les communes naissaient les premiers lotissements. Ce travail manuel, assez dur, m’a permis de vivre un nouvel aspect de mon ministère dans une petite équipe de salariés et de prendre contact avec un nouveau type de population. Dans le prolongement de cet engagement, victime d’un accident du travail, je suis parti pour Troyes et comme une bonne majorité des habitants du secteur, j’ai eu, à cette époque (1972), la chance d’être embauché dans le textile… Salarié au départ dans une entreprise de 80 personnes pour passer, ensuite, plus de 10 ans dans une des plus grandes entreprises troyennes comprenant, sur le site, quinze cents salariés. C’est là que j’ai découvert le monde du textile, avec ses conditions de travail, ses salariés, ses luttes. Syndicaliste, j’ai connu les structures de représentation du personnel (comité d’entreprise et délégation du personnel). J’ai connu la répression syndicale et la mise au placard (2 ans et demi sur un parking). Fort de toute cette expérience qui a duré 20 ans mais qui m’a marqué profondément dans ma vie de prêtre, me voici retraité après avoir été licencié. Habitant dans un HLM - dans un quartier classé peu recommandable- je mène la vie des retraités dans les multiples tâches de la vie quotidienne. Les attaques de l’âge (83 ans) et les maladies m’imposent des priorités et une vraie discipline dans mes activités. Je mets mon ministère presbytéral au service du diocèse en assurant des eucharisties dominicales qui me permettent de rencontrer des groupes de chrétiens. Ce rapide tour d’horizon sur ma vie de prêtre alimente mon action de grâce permanente envers le Seigneur qui m’a permis de vivre une telle aventure et je suis heureux de savoir, en fin de vie, que de telles aventures se poursuivent dans le diocèse, et dans la diversité des générations, grâce à la Mission de France. Jean Lescuyer

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires