Sacrements | Diocèse de Troyes

Sacrements



Ils permettent aux hommes de prendre conscience de la présence de Dieu au milieu d'eux.
Mais le sacrement n'est pas une affaire privée, c'est une célébration de l'Église : on n'est pas chrétien tout seul.
Le sacrement n'est pas non plus une fin en soi : il implique un engagement de l'existence. L'amour reçu de Dieu n'est pas donné à titre de privilège, mais il est confié pour porter du fruit : le chrétien qui vient de recevoir un sacrement, donc la grâce de Dieu, doit en témoigner par toute sa vie.

Un sacrement comporte trois dimensions :

- Un signe. C'est ce qu'on voit. De l'eau, de la lumière, du pain, du vin, des mains imposées, une onction, une parole échangée. Ces signes sont visibles par tous les participants.
- Une parole. Chaque sacrement implique l'énoncé de paroles précises, comme « Je te baptise, au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit ».
- Un symbole. Ces signes et ces paroles expriment pour les croyants, la présence et l'action de Dieu.

On dit que les sacrements « réalisent ce qu'ils signifient » Ils sont des signes sensibles et efficaces de l'action du Christ en faveur des hommes...

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires