Mystagogie | Diocèse de Troyes

Mystagogie

Mystagogie, un mot qui commence comme mystère et qui finit comme pédagogie : il désigne la démarche qui cherche à conduire progressivement dans le mystère. Le mystagogue a cette magnifique mission de conduire celui qu’il accompagne au cœur du mystère qui n’a jamais fini de se révéler.

Le rituel présente la mystagogie comme un temps.

-**Le temps de la mystagogie est situé comme temps qui cconclut l’initiation chrétienne. Il fait donc partie de cette initiation à part entière. C’est dire que les sacrements de l’initiation chrétienne ne sont pas le point d’arrivée du temps du catéchuménat ou de la catéchèse, mais qu’il faut aussi les considérer comme départ d’un temps nouveau, comme source. Ce temps est donc situé après la célébration du baptême. (RICA §236 RR 37)

-**Le temps de la mystagogie est plus particulièrement lié au temps pascal. Les messes des dimanches de Pâques constituent les temps forts de la mystagogie et sont désignées comme « messes des néophytes.

-**Le temps de la mystagogie est proposé aux néophytes, mais implique toute la communauté. (RICA §236 RR 37). L’eucharistie est par excellence la mystagogie du mystère pascal : elle nous fait vivre à nouveau le passage, la pâque. Par le baptême, nous sommes plongés dans la mort avec le Christ pour avoir part à sa résurrection, dans chaque eucharistie nous actualisons ce mystère.

-**Le temps de la mystagogie invite les parrains ou marraines à jouer un rôle particulier pour aider et accompagner leurs filleuls. Le temps de la mystagogie s’appuie sur l’expérience nouvelle et personnelle de la vie sacramentelle et communautaire des néophytes. Pour répondre aux questions des néophytes, le catéchiste s’appuie sur l’expérience du sacrement vécu. (Père Bernard Châtaignier)...

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires