Expositions de photographies (festival 2009) | Diocèse de Troyes

Expositions de photographies (festival 2009)

-Vous avez dit résurrection ? de Jacques Leclerc du Sablon et Dominique Roy

Lieu : église de Chappes. Entrée libre. Dominique Roy et Jacques Leclerc du Sablon se sont mis en marche sur le chemin spirituel des vitraux de Chappes : l’un avec l'objectif photographique, l'autre avec l'écriture. Leurs photographies et leurs mots en font des pèlerins d'Emmaüs d'aujourd'hui, au cœur brûlant quand ils s'approchent du Mystère et témoignent du Ressuscité. -De cœur, de pierre et de lumière, de Dominique Roy

Lieu : église de Bar-sur-Seine. Entrée libre. Dominique Roy propose une approche originale des œuvres d'art présentes dans cette église : détails de tableaux, de sculptures, d'orfèvreries, qui habituellement échappent au regard. Une œuvre d'art se prolonge par le regard que l'on porte sur elle. -« Le beau XVIe», visitation et déploration, de Dominique Roy

Lieu : maison des vignerons, à Chassenay d'Arce. Entrée libre. Dans le cadre de l'exposition « Le beau XVIe » présentée cette année en l'église Saint-Jean-au-Marché de Troyes, Dominique Roy propose une série de photographies concernant deux œuvres majeures situées en cette église : la Visitation de l'Ecole troyenne et la Déploration de l'atelier du maître de Chaource. -« Le beau XVIe », statues, de Claude Martin

Lieu : église Saint-Martin, de Romilly-sur-Seine Dans le cadre de l’exposition « Le beau XVIe», présentée cette année en l'église Saint-Jean-au-Marché de Troyes, Claude Martin propose un certain nombre de photographies de sculptures champenoises qui ne sont pas exposées. -Églises de Troyes, de Marie Vidal

Lieu : basilique Saint-Urbain, à Troyes. Entrée libre. Voyageuse, photographe du monde, poète, Marie Vidal propose une série de regards sur des détails capturés dans les églises troyennes. Sa passion pour la photographie argentique en noir et blanc et sa parfaite maîtrise de cette technique dont elle veut sauvegarder la noblesse, en font une artiste originale. Ses photographies portent en elles quelque chose qui s'apparente à une révélation. Elles déclenchent dans l'âme et le cœur des regardeurs le sentiment de l'existence d'un univers à la fois mystique, poétique et réaliste.