Billet spirituel | Diocèse de Troyes

Billet spirituel

DOSSIER : Seigneur quand nous est-il arrivé de te voir malade ou en prison et de venir à toi ? (Matthieu 25) ---- Comme ils ont du être étonnés les auditeurs de Jésus, lorsque voulant leur faire com- prendre sur quoi portera le jugement de son Père, il dit aux uns et aux autres : «Là où il n'y a pas de place pour l'homme, là il n'y a pas, non plus, de place pour Dieu !» Alors les uns sont tout surpris ... eux, les su- perbes, qui ont récité leurs prières au temple sans en oublier aucune, mais en interdisant l'accès au temple et à Dieu à ceux qui ne pensaient pas et ne priaient pas comme eux ... eux, les riches, qui ont amassé des richesses en en donnant certes au temple sans les parta- ger avec leurs frères affamés ... eux, les sa- vants, qui ont fait réciter les articles de la loi et de la morale sans d'ailleurs toujours les appli- quer à eux-mêmes mais en n'oubliant surtout pas de bien les imposer aux autres ! Et ils sont tout étonnés : là où il n'y a pas de place pour vos frères, là il n'y a pas de place pour Dieu, pas de place pour moi, Jésus, votre ami et sau- veur ... et pas de place pour vous non plus ! Les autres aussi sont étonnés ! On leur dit : vous avez accueilli vos frères, vous les avez aimés, soutenus dans les épreuves, accompagnés dans les moments difficiles, libérés de leurs angoisses, vous leur avez apporté un peu de paix, d'espérance, de confiance en eux; vous avez partagé ce que vous êtes, ce que vous savez, ce que vous possédez … et c'est à moi que vous avez fait tout cela … car là où il y a de la place pour l'homme, il y a place pour Dieu et pour moi, Jésus, votre ami et sauveur … et il y a de la place pour vous aussi ! A toi ? disent-ils, les uns et les autres, tout étonnés ! Et oui, c'est à moi que vous l'avez fait ! C'est à moi que vous ne l'avez pas fait ! «Ce ne sont pas ceux qui disent Seigneur, Seigneur, qui entreront dans le Royaume de Mon Père mais ceux qui font sa volonté … et sa volonté, c'est que nous nous aimions les uns les autres !» Ce texte veut nous aider à aller à l'essentiel… n'interprétons pas trop vite au premier degré : il n'y a pas les bons d'un côté, les méchants de l'autre : en chacun de nous, il y a les uns et les autres décrits par Jésus pour nous faire comprendre que la foi ne se réduira jamais aux discours et aux bonnes intentions et que Dieu est un Dieu d'amour qui n'exclut personne de son amour mais qui nous dit que personne ne pourra le rejoindre autrement qu'en rejoignant ses frères. Nul n’a le monopole de l’amour, du service, de la justice, du partage. D’ailleurs, dans la foi comme dans l’amour, il n’y a pas ceux qui savent et ceux qui ne savent pas, ceux qui peuvent et ceux qui ne peuvent pas… il y en a beaucoup qui croient être dehors et qui peuvent bien être dedans et d’autres tellement sûrs d’être dedans qu’ils peuvent très bien être dehors ! Dominique Roy, vicaire épiscopal Retour au dossier : [cliquer ici->http://catholique-troyes.cef.fr/spip/spip.php?article1257]

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires