Pèlerinages diocésains | Diocèse de Troyes

Pèlerinages diocésains

Les pèlerinages proposés dans notre diocèse, qu’ils soient locaux, dans des grands sanctuaires de notre pays ou à l’étranger, sont des rassemblements qui sont signes de notre Eglise. Ils font partie de notre projet pastoral diocésain. Chacun d’entre eux garde une certaine autonomie d’organisation. Pour signifier cependant qu’on est dans le même projet d’Eglise, jusqu’ici une coordination était assurée par le Père Jean Bouard. Il a demandé légitimement à être relevé de cette charge, d’autant qu’aujourd’hui, pour ce qui concerne les pèlerinages, les pouvoirs publics exigent d’avoir dans chaque diocèse comme interlocuteur une instance agréée comme organisatrice des voyages. Nous avons donc créé « un Service diocésain des Pèlerinages ». Sa mission est toujours d’assurer une forme de coordination des diverses propositions, de promouvoir une pastorale des pèlerinages dans le diocèse et de répondre aux nouvelles exigences administratives. Joël Jolain, diacre permanent, a bien voulu accepter de prendre la tête de ce service qu’il animera, entouré d’une équipe représentative des divers pèlerinages proposés dans notre diocèse. Merci à ceux qui prennent le relais. + Marc Stenger ----- Pourquoi des pèlerinages ?
C’est une question que je ne peux pas ne pas me poser au moment de prendre la responsabilité du Service diocésain des Pèlerinages. Je crois que les pèlerinages s’inscrivent dans le droit fil de l’évangélisation et de la catéchèse. Les sanctuaires sont souvent le lieu de la première évangélisation ou d’un nouveau départ. Beaucoup de personnes qui fréquentent ces lieux n’ont que peu de contact avec l’Eglise ou l’ont perdu depuis longtemps. Pourtant ces pèlerins, ou ces passants sont touchés de multiples façons : le silence, la prière des autres, la fraternité, la parole des autres qui fait écho à la Parole de Dieu, les célébrations, la vie des saints qu’ils viennent visiter, etc. Autant de raisons qui disent combien les pèlerinages s’inscrivent dans la pastorale d’aujourd’hui et qui nous encouragent à les proposer à nos communautés. Partir en pèlerinage, c’est bien sûr se déplacer physiquement, mais c’est aussi opérer un déplacement intérieur, de conversion, de transformation et de rencontre. Les pèlerins sont des hommes et des femmes en marche. Quelles seront les fonctions du service diocésain ?
Le projet du Service diocésain des Pèlerinages ne pourra faire l’impasse sur la dimension pastorale annoncée ci dessus, en lien étroit avec le projet pastoral diocésain. Mais ce n’est pas sa seule mission. D’un point de vue tout à fait pratique, ce service aura le souci de mettre en place une concertation, afin de coordonner les différents projets dans un premier temps et par la suite, de faire des propositions qui tiennent compte à la fois des différentes demandes ou suggestions et des orientations proposées par le Conseil diocésain de la Pastorale. Comme service, il sera tout naturellement à l’écoute des besoins matériels et administratifs des demandeurs et pourra jouer là un rôle de conseil et de soutien. Joël Jolain ------ CHARTE DES PÈLERINAGES
Cette Charte a été rendue officielle par les évêques au mois de mai 1981, en voici quelques extraits. La démarche
Le pèlerinage chrétien symbolise la marche du peuple de Dieu sous la conduite de ses pasteurs légitimes à la rencontre de Celui qui est, qui était et qui vient : des chrétiens se rendent vers des lieux où Dieu a visité son peuple, dans une démarche fraternelle de conversion et de prière, en communion avec leurs évêques, et guidés par les prêtres qui tiennent leur place auprès d'eux. C'est pourquoi la démarche du pèlerinage n'est pas un "en-soi", plus ou moins à côté de la vie ecclésiale, mais moins encore en contradiction avec elle. L'organisation de pèlerinage se doit de prendre en compte les orientations pastorales données par les responsables de l'Eglise et s'efforcer de promouvoir, en même temps que la conversion personnelle, une conscience d'Eglise, un sens de la responsabilité ecclésiale. Les lieux de pèlerinage
Un pèlerinage conduit un groupe en un ou des lieux qui marquent d'une manière ou d'une autre un mémorial de la foi chrétienne ou de l'histoire de l'Eglise. On ne saurait naturellement considérer comme lieux possibles de pèlerinages ceux que les responsables de l'Eglise auraient désapprouvés ou interdits. Responsabilités
La mise en route d'un groupe de pèlerins est un acte d'Eglise locale qui en prend la responsabilité pastorale et spirituelle. Le directeur diocésain.
L'évêque délègue normalement sa responsabilité vis-à-vis des pèlerinages à un directeur diocésain, nommé par lui et chargé d'organiser des pèlerinages au nom du diocèse. Pour des raisons tant pastorales que légales, les prêtres ou les responsables d'institutions ecclésiales qui organisent des pèlerinages à leur niveau de responsabilité, doivent soumettre leur projet au directeur diocésain et obtenir son accord. Faute de cet accord, le diocèse ne pourra pas reconnaître ce pèlerinage, avec les conséquences légales que cela comporte. ---- Cet article est extrait de la revue "Eglise dans l’Aube". Rédaction & Administration : "La revue Catholique" 10 rue de l’Isle 10000 Troyes tel 03 25 71 68 04 mail : revuediocese@catholique-troyes.cef.fr parution mensuelle Abonnement 25 €

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires