Neuf diacres à Rome | Diocèse de Troyes

Neuf diacres à Rome

Dix ans de diaconat cela se fête mais comment ? Voilà la question posée par Gilles, Alain, Joël, Jean-François, Alain. Pourquoi pas Rome, berceau des premiers chrétiens de l’Eglise romaine. Conquis par ce projet, notre Père évêque se propose comme guide. Et pourquoi ne pas ouvrir ce pèlerinage à leurs frères diacres ? Aussi, vendredi 30 novembre, nous sommes-nous retrouvés dix-sept en gare de Troyes, neuf diacres et huit épouses. Après une nuit dans le train pour nous retrouver, à 10h50 à Rome, Mgr Marc Stenger nous attendait à la gare. Nous avons pris le métro et le bus 990 qui allait nous devenir familier au fil des jours. Combien de fois l’avons-nous attendu ce bus pour rejoindre notre lieu d’hébergement chez les soeurs du Cénacle. C’est ainsi qu’ont commencé cinq jours de bonheur malgré le programme chargé. Joie des visites : la Rome antique, le centre historique de Rome, Saint Louis et le séminaire français, les basiliques de Sainte Marie Majeure, Saint Pierre, Saint Paul hors les murs, Saint Clément, Saint Jean de Latran, Sainte Marie en Trastevere. Nous avons été attentifs aux explications de nos guides, admiratifs devant les somptueuses mosaïques, les plafonds à caissons, l’ouvrage des artistes qui y ont œuvré, soignant chaque petit détail, tous petits devant les dimensions des lieux, éblouis par tout ce faste, méditatifs devant les tombes des chrétiens aux catacombes. Joie des rencontres : au Conseil pontifical avec la commission Justice et Paix, avec le pape au milieu de milliers de pèlerins, mais surtout avec la communauté San’Egidio qui nous a profondément interrogés devant ce qu’elle a mis en place pour le service des plus pauvres. Joie de prier ensemble chaque jour : pour les laudes et les complies sur notre lieu de séjour, et dans des lieux que la foi semble baigner comme l’Eucharistie devant le tombeau de Pierre, ou de Saint Louis des Français, le temps de prière à Sainte Marie en Trastevere où nous avons été surpris de rencontrer tant de monde, jeunes, hommes et femmes à une heure tardive et pour un temps de prière qui se déroule tous les jours, émotion lorsque nous avons renouvelé notre profession de foi au baptistère des premiers chrétiens de Saint Jean de Latran. Joie d’être ensemble. Ce ne sont pas tant les visites de merveilles architecturales dont nous garderons les images gravées que l’ambiance de fraternité conviviale et de partages que nous retiendrons de ce court séjour : que de rires au moment des repas, de complicité et cet au revoir émouvant à notre évêque, le dernier soir, qui s’est terminé par des chants, à 22 h, dans le bus, à la plus grande joie des passagers. Grand merci à notre évêque guide et au groupe des cinq sans lesquels un tel pèlerinage n’aurait pu avoir lieu. Un merci tout particulier à Joël pour ses soucis d’organisation et son attention au groupe. Dominique Lefranc

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires