Prèvenances | Diocèse de Troyes

Prèvenances

Prévenances



Avant l’éclosion de tes yeux,

J’ai brodé au point de tendresse

Un petit berceau merveilleux :

Le coeur de ta mère.


Avant que tu ne me connaisses,

Je chantais ton nom dans mes rêves,

Comme le torrent dont l’ivresse

Roule une pépite sans trêve.

A présent, dès que tu reposes,

Pour toi je prépare l’aurore,

Peuplant les haies de virtuoses,

Ourlant les cimes de ses ors.


Après la fatigue du jour,

Pour que t’apaise le sommeil,

De pastels je peins les contours

Des monts que quitte le soleil.

Depuis toujours je nous voyais

Marcher main dans la main sur terre,

Y traçant des sentiers de paix,

Y semant amour et lumière.


Mais tu m’as obligé d’apprendre

Les longs détours de l’indulgence,

Guettant ton pas sans me déprendre

A l’horizon de ma patience.

Quand parfois tes rêves caressent

L’infini de lointains voyages,

J'aimerais que tu reconnaisses

Combien tu es à mon image.


Car, avant qu’éclosent tes yeux,

J’ai brodé au pont de tendresse

Le berceau le plus merveilleux :

Mon coeur de Père.


Père André-Pierre Vandewalle (“Transparences”)


---- Cet article est extrait de la revue "Eglise dans l'Aube". Rédaction & Administration : "La revue Catholique" 10 rue de l'Isle 10000 Troyes tel 03 25 71 68 04 mail : revuediocese@catholique-troyes.cef.fr parution mensuelle Abonnement 25 €

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires