Prisons - Etat des lieux | Diocèse de Troyes

Prisons - Etat des lieux

Document sans nom

   Il y a quelques années, le docteur Véronique Vasseur avait publié un livre sur la santé et la vie des détenus à la prison de la Santé. Ce livre avait provoqué bien des remous. Le docteur Vasseur avait déclenché, chez certains, des propos inquiétants de la part de personnes en charge des détenus. J’étais alors aumônier des prisons. Ce livre allait provoquer une enquête parlementaire sur les conditions de vie des personnes détenues. Les députés se sont rendus dans prisons de la République sons : ils ont rencontré des personnes détenues, des directeurs de prison, des surveillants, bref tout le monde qui de près ou de loin intervient dans le milieu carcéral. J’ai eu l’occasion de rencontrer des députés qui n’en revenaient pas de voir les conditions dans lesquelles la société met en détention certains de ses membres. Le résultat de cette enquête a été publié dans un volume impressionnant et particulièrement intéressant. Le volume semble avoir été soigneusement rangé, car des années plus tard, une enquête de l’Observatoire international des prisons relève sensiblement les mêmes choses : manque d’hygiène, manque d’intimité, manque d’humanité…La réalité semble n’avoir guère changé.

   On avait parlé de construire ou de rénover des prisons. Où en est-on ?
   Où en est le budget alloué à la Justice pour faire face à l’accroissement du travail ?
   Le personnel a-t-il sensiblement augmenté ?
   Dans quelles conditions travaillent les magistrats?

   La réforme de la justice devait être un grand chantier du quinquennat. Mais la manifestation des magistrats le 1er décembre dernier dénonçait une «réformette» sans envergure, des moyens suffisants, des locaux exigus, un manque criant de personnel…Les départs annoncés au tribunal de Troyes seront-ils compensés par de nouveaux arrivants. Quand ? Rien n’est moins sûr !

   Qu’est-il fait pour la réinsertion des personnes en fin de peine ?

   Lors d’une soirée au cinéma Eden de Romilly-sur- Seine, suite à la projection du film «9m2 pour deux», le responsable des SPIP (Services Pénitentiaires d’Insertion et de Probation) à Villenauxe-la-Grande signalait lui aussi un manque criant de moyens, un manque de personnel…


   Un aumonier nous disait
   «Au centre de détention de V Villenauxe-la- Grande, certaines personnes détenues sont à deux en cellule, soit parce qu’elles l’ont demandé, soit parce que l’un d’eux a une tendance suicidaire. Généralement, chaque personne jugée est transférée et se retrouve seule en cellule».
   
«Cela n’est pas le cas en maison d’arrêt où les personnes détenues sont présumées innocentes jusqu’à ce qu’un tribunal les ait condamnées. Comme il y a surpopulation en maison d’arrêt, certains se retrouvent à deux, trois, voire plus. Cela augmente les problèmes dus à la promiscuité…»
   
«Par ailleurs, tout est dans la cellule : les lits, la table, les toilettes… Si l’un fume et l’autre non, il faut se supporter supporter. Si l’un est négligé en matière . d’hygiène, il faut supporter… La différence d’âge n’arrange pas non plus les choses : des jeunes avec un plus âgé… Parfois un présumé innocent est avec quelqu’un qui a été condamné…»

   «On constate une énorme indigence en prison, une grande pauvreté. Les différences en prison sont encore plus criantes qu’à l’extérieur l’extérieur. Nous avons des liens avec le Secours catholique. »
 

Comme tout s’achète en prison, j’ai connu des personnes en détention prêtes à tout pour avoir ne serait-ce qu’une cigarette d’un codétenu : humiliation, chantage, violence, tout cela pour une cigarette. La précarité qui existe dans notre société est encore plus forte en milieu carcéral.

 

Père Bernard Basselin Février 2007

Retour dossier Prison ► Problèmes de santé ► Avis des politiques ► Le travail en prison ►
La réinsertion ► Paroles de personnes concernées ► Lieux d'accueil des familles ► Associations ►
Réflexions ► Lettre de Jean-Paul II ►
 
Cet article est extrait de la revue "Eglise dans l'Aube". Rédaction & Administration : "La revue Catholique" 10 rue de l'Isle 10000 Troyes tel 03 25 71 68 04
mail : revuediocese@catholique-troyes.cef.fr parution mensuelle Abonnement 25 €

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires