Voeux de Vent | Diocèse de Troyes

Voeux de Vent

Vœux de Vent Je crains le vent. J'ai toujours l'impression qu'il me veut du mal, depuis qu'un soir d'orage où je rentrais les vaches à l'étable il se mit en colère après moi sans raison et me jeta à terre. La Bible nous dit pourtant qu'il est un ouvrier du Bon Dieu. «Un vent de Dieu tournoyait sur les eaux» (Tob : Genèse 1,2). Le mot grec employé : pneuma signifie à la fois déplacement d'air, vent et esprit divin (dict. Grec-Français C. Alexandre page 1138). Tous deux sont énergie, porteur de vie, fraîcheur. Mais si nous parlons d'abord de notre vent terrestre, il peut être créateur ou destructeur, zéphyr ou cyclone. Il a couché nos forêts lors de la grande tempête et au même endroit il fait tourner aujourd'hui les éoliennes qui fleurissent nos coteaux champenois. Je n'ai pas de chance avec le vent me dit un voisin. «Un jour de zèle écologique, me voilà parti en bicyclette faire une course au village voisin. J'y arrive le temps de le dire, me croyant déjà sportif. Cet espiègle pervers m'avait soufflé dans le dos en ricanant. La fin du retour se fit à pied, sans gloire. Le farceur me sifflant dans l'oreille : rien sans peine». Commencer dans la facilité finit dans l'impossible. Quant à moi qui ai roulé cet été l'équivalent de Troyes-Athènes, je ne démarre jamais ma promenade sans regarder sur quel pied s'est levé Eole. Je ne l'accepte ni de face ni de dos ; de côté c'est mon allié. Le combat ne peut durer que s'il est modéré et bien réparti. Alors il durcit le corps et forge l'âme. Il prépare à d'éventuelles tempêtes. Sur tous terrains d'existence, il est utile de garder une part d'effort si l'on veut durer jusqu'à la ligne d'arrivée. Elevons la métaphore. Le vent (deuxième sens) devient alors notre compagnon, mieux une part de nousmêmes. «Le vent souffle où il veut et tu entends sa voix...» Ainsi agit l'Esprit, mais c'est toi qui restes sur le vélo où déploie la voile du bateau. L'Esprit ne fera pas tout. Reçois le comme Marie du côté de l'oreille et tu feras oeuvre divine. Et vive le vent ! Qu'il soit favorable à chacun cette année. Père Michel Gatouillat

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires