Seine en Plaine Champenoise | Diocèse de Troyes

Seine en Plaine Champenoise

A La miséricorde engage à être attentif à la vie réelle. Dieu s’y rend présent.

B La miséricorde invite à une attitude de bienveillance. Dieu porte sur chaque personne un regard d’amour que chacun peut refléter à son tour.

C La miséricorde donne sans compter, sans rien attendre en retour.

D La miséricorde est don gratuit. Dimanche de la divine miséricorde, le dimanche 3 avril. Homélies centrées sur la miséricorde dans chacune des 10 paroisses.

E La miséricorde est émerveillement. Dieu vit que cela était bon.

F La miséricorde c’est quoi ? Des soirées de formation proposées à Nogent-sur-Seine et à Romilly-sur-Seine avec un GPS* spécial « miséricorde ».

G La miséricorde ne calcule pas, elle est généreuse.

H La miséricorde quel mot ! En hébreu il n’y a pas de mot pour dire « miséricorde ». Ou plutôt quand on trouve le mot miséricorde dans nos bibles, il traduit deux mots : fidélité et entrailles.

I La miséricorde ne peut s’épanouir que dans l’inconditionnalité de l’accueil, et non pas par la primauté de la règle.

J La miséricorde est justice. Mais aussi Jubilé des jeunes avec le pèlerinage des JMJ à Cracovie du 19/07 au 31/07 en Pologne.

K La miséricorde avec des Kiwis se sera de la vitamine pour tenir la forme tout au long de cette année !

L La miséricorde en pèlerinage diocésain (du 23 au 27 août), Lourdes est l’école où Marie nous apprend à poser un autre regard : un regard de tendresse pour chacun.

M La miséricorde. Une misère qui atteint le cœur, un cœur qui rejoint la misère de l’homme

N La miséricorde rend chaque baptisé, missionnaire d’une Bonne Nouvelle.

O Au moment de l’oubli de Dieu, au moment des ténèbres, de la solitude, nous invoquons Marie refuge des pécheurs, Notre Dame de la miséricorde.

P La miséricorde demande de s’engager dans la relation en trouvant la bonne proximité, se laisser émouvoir, toucher par la détresse de l’autre et y répondre. Mais elle est aussi paix, pardon et pèlerinage (St Hilaire/Crancey ou à la cathédrale).

Q La qualité d’un tel jubilé dépend moins d’une belle programmation que de la disponibilité à accueillir la nouveauté de l’amour de Dieu.

R La miséricorde est un retour sur le passé, un regard qui rend présent, une recherche pour l’avenir.

S La miséricorde a pris visage en Jésus-Christ, elle incarne nos solidarités. Jubilé de la solidarité samedi 12 mars « Bouge ta planète » à 14h, Villenauxe-la-Grande. Il traîne parfois le danger des solidarités désincarnées, sans être touché.

T Une chapelle dédiée à l’année de la miséricorde en l’église Saint Laurent de Nogent-sur-Seine pour la prière et le recueillement notamment devant le tableau peint par Sainte Faustine.

U Le pape François veut faire de cette année un jubilé, c'est-à-dire de l’ultra-joie.

V La miséricorde, c’est la vie même de Dieu qui fait vivre chacun

W Une année jubilaire c’est la belle perspective de week-end bien occupés !

X Les œuvres de miséricorde sont nombreuses, la xénophilie peut s’ajouter à la liste.

Y « Tu as du prix à mes yeux ». Dieu reconnaît chaque personne et lui révèle sa valeur.

Z Au terme de cet abécédaire, au seuil de cette année jubilaire dédiée à la miséricorde divine, restons Zen !

 

« Plus grandit la confiance en Dieu, plus le cœur s’élargit à tout ce qui est humain, dans le monde et dans toutes les cultures. Il devient accueillant aussi envers les sciences et les techniques qui permettent d’alléger les souffrances et de développer les sociétés. Dieu, comme le soleil, est trop éblouissant pour que nous puissions le regarder. Mais Jésus laisse transparaître la lumière de Dieu. (...) Quelle est la spécificité de la foi chrétienne ? La personne de Jésus, et une relation vivante avec lui. Nous n’aurons jamais fini de le comprendre. » Frère Alois  Extraits de « Lettre de Taizé – Vers une nouvelle solidarité »

 

* parcours de catéchèse adulte

Newsletter

Restez informés, inscrivez-vous à notre lettre mensuelle!

Partenaires